Novel : The Beginning After The End – Chapitre 4

GS NATION

The Beginning After The End

[Traducteur : Kuro96]

[Checker : Sevan]

 

 
Chapitre 4 : Ma Vie à Présent 

PDV de Reynolds Leywin :

Mon petit garçon !

Je suis si heureux d’avoir eu un fils. Je me demande quand les bébés peuvent commencer à s’entraîner… À quel âge avais-je commencé, quand j’étais petit ? Oh, là là, j’ai trop hâte d’apprendre tout ce qui concerne la magie à mon petit garçon ! J’espère qu’il deviendra un utilisateur de renforcement comme son vieux papa. Je connais les bases de l’invocation, mais je ne peux pas le pratiquer sauf pour des exercices de mental. 

Alice, au contraire, est une des personnes les plus talentueuses que je n’ai jamais vues. Même en tant que Guérisseuse, elle est exceptionnelle. À l’époque, après qu’elle ait accepté de sortir avec moi, elle a rejoint mon équipe et nous sommes partis en mission ensemble. Ses pouvoirs régénérateurs étaient incroyables en eux-mêmes, mais ce qui m’a le plus émerveillé a été son sort d’effet de zone qui a soigné tous nos alliés se trouvant à l’intérieur. Quelle personne unique en son genre ! Et je suis son mari !

Héhé… je ne me lasse toujours pas de dire ça.

Pour en revenir au bon vieux temps, avant que nous ne nous installions, nous avons été dans la Clairière des Bêtes pour chasser des monstres de mana. Ces monstres étaient des animaux et des créatures uniques et divers nés avec la capacité d’absorber du mana dans leur corps pour créer leur propre noyau de mana. C’était ce qu’on appelait des noyaux de monstres.

Les noyaux de monstres avaient une infinité d’utilisation, ce qui faisait qu’ils étaient très précieux et convoités. Bien sûr, plus la classe du noyau de monstre était élevée, plus il était précieux. Les monstres de mana étaient classés de la classe E (avec les taureaux à crocs qui nous donnaient de la viande et du cuir) à la classe SS. Je ne pouvais pas en dire plus à propos d’eux car je n’en ai tout simplement jamais croisé un dans ma vie, mais j’imaginais qu’ils existaient.

En règle générale, il fallait supposer que les monstres de mana étaient plus forts que les humains de la même classe. C’était en effet évident, car si on ne faisait pas entrer le mana dans l’équation, la force physique d’un monstre était beaucoup plus forte que celle d’un humain moyen. 

La Clairière des Bêtes était dangereuse, mais tant qu’on était prudents et qu’on ne se perdait pas, c’était assez facile de rester tranquille. La plupart du temps, les monstres puissants se trouvaient dans les profondeurs des grottes souterraines semblables à des donjons ou au cœur de la Clairière. La première dizaine de kilomètres aux environs de ce terrain de chasse était plutôt bien cartographiée alors tout allait bien si on était au moins un aventurier de classe C.

De temps en temps, des missions qui nécessitent plusieurs équipes d’aventuriers apparaissaient. Elles servaient habituellement à essayer de terminer et de cartographier les donjons plus difficiles qui n’avaient pas encore été totalement explorés. Si un monstre de mana avait réussi à fabriquer son propre antre et à avoir à son service d’autres monstres, cela signifiait que l’on pouvait sûrement trouver des trésors de grandes valeurs.

J’avais parlé à mon fils Art de tout ce qui existait dans ce monde. Je lui avais parlé de tout et de n’importe quoi pour pouvoir l’endoctri-… Non, je veux dire… pour l’aider à gagner un minimum d’expérience pour le jour où il deviendrait un aventurier.

Je ne sais pas ce que je ferais si mon petit Art ne s’éveillait jamais. Oh, mon Dieu, peu importe le temps que ça prend, s’il peut s’entraîner pour devenir un mage, je serai un père fier et heureux.

C’était assez simple de dire quel genre de mage une personne deviendrait, une fois qu’elle s’était éveillée. Les utilisateurs de renforcement, les invocateurs et les déviants formaient tous une barrière translucide à ce moment-là, mais le mana se comportait différemment selon leur catégorie.

Les utilisateurs de Renforcement dégageaient une sorte de force répulsive quand la barrière se formait, ce qui signifiait que les canaux de mana étaient dominants dans leur corps. Les Invocateurs, en revanche, aspiraient le mana autour d’eux, signifiant ainsi que leurs veines de mana étaient dominantes. Bien entendu, la puissance de la répulsion ou de l’aspiration dépendait de leur talent dans leur catégorie respective.

Ce n’est pas pour me vanter, mais à mon Éveil, à l’âge de douze ans, d’ailleurs, j’étais en train de dormir et la force répulsive m’a fait léviter pendant bien quelques minutes ! N’est-ce pas incroyable d’avoir assez de force pour soulever un corps humain ?

Si seulement ça n’était jamais arrivé… Je suis sûr que nous ne nous serions pas installés si tôt…

Bref, dès qu’il se sera éveillé, je compte l’entraîner. Et s’il finit pas être un invocateur, je pense lui trouver un tuteur à la capitale, comme ni Alice ni moi ne sommes assez compétents pour lui enseigner ça…

C’est ce que je disais mais…

*BOUM !* 

Trois-quarts de la maison venait juste de disparaître…

Que s’était-il passé ?

Heureusement, j’étais allé dans le jardin avec Alice après avoir fini de manger mais… Art… Mon petit Art était encore dans la maison…

“ARTHUR !”

Le visage d’Alice avait perdu toute couleur et je le voyais se décomposer, les yeux remplis d’incrédulité et d’inquiétude. Je l’avais poussée au sol en la recouvrant d’un bouclier temporaire qui durerait encore quelques minutes.

J’ai foncé dans la direction où l’explosion avait eu lieu, recouvrant mon corps d’une couche de mana pour me protéger. Les débris, fumant encore, étaient éparpillés partout sur mon chemin alors que j’atteignais la source de l’explosion. Après m’être frayé un passage entre les restes de ce qu’était autrefois ma maison, je l’ai vu.

Une fine barrière translucide à peine visible scintillait autour de mon fils. Mieux que ça, la répulsion qu’a causé son Éveil était ce qui avait provoqué cette explosion. Il flottait au centre d’un cratère qui avait soufflé les trois-quarts de notre maison en plus de notre jardin.

Haha…

Mes jambes m’ont lâché et je suis tombé à genoux, ma mâchoire décrochée. Mon fils qui allait bientôt avoir trois ans s’était éveillé. À trois ans…

Je ne savais pas si je devais rire ou pleurer.

“Reynolds ! Chéri !”

J’ai tourné la tête pour regarder ma femme arriver, toujours sous le choc. Elle s’était difficilement frayée un chemin parmi les ruines de la maison au moment où il n’y avait plus aucun risque.

Elle est arrivée à mon niveau en se couvrant le visage avec ses bras pour se protéger comme elle pouvait de la forte force de répulsion qui émanait toujours d’Art.

“Reynolds ! Que s’est-il passé ? Où est Art ?”

Étant toujours incapable de sortir un son de ma bouche, j’ai simplement pointé un doigt tremblant en direction de notre fils.

Alice, toujours confuse, a regardé dans la direction que je montrais et tout ce qu’elle a pu chuchoter à cet instant-là a été “Oh, mon…”

 

PDV d’Arthur Leywin :

Wow, je me sentais si bien !

M’éveiller m’ayant fait du bien, j’ai fermé les yeux pour sentir mon noyau de mana fraîchement formé. Mon petit noyau de mana adoré !

“ART ! OH MON BÉBÉ ! Tu vas bien ?”

J’ai aperçu ma mère courir vers moi alors mon père était à genoux sur le sol.

Qu’avait-il fait pour être ainsi puni par Maman, encore ?

Ma mère m’a soulevé pour me prendre dans ses bras si fort que mes côtes à peine développées ont failli se briser.

J’ai réussi avec peine à articuler un petit « Maman, pas pleurer. Quoi mal ? »

Elle n’a rien répondu et a continué à sangloter en m’écrasant. Mon père est ensuite arrivé à côté d’elle en lui caressant le dos et m’a tapoté la tête, me redonnant un faible sourire.

Après un bref moment de confusion, j’ai décollé ma tête de la poitrine de ma mère et j’ai regardé autour de moi pour me rendre compte que nous nous tenions au milieu d’un cratère géant qui se trouvait à l’endroit où notre maison était normalement. 

C’est quoi ce bordel ? 

Qui a fait ça ? Qui a eu l’audace de détruire la demeure d’un Roi ?! Les coupables regretteront amèrement ce jour ! Je les chasserai nuit et jour et ne leur laisserai aucun repos jusqu’à ce que…

« Félicitations, Art, mon chou. Tu t’es éveillé, champion !”

“…”

“…”

C’est moi qui ai fait ça ? 

Dans mon ancien monde, un phénomène similaire se produisait quand un jeune s’éveillait. Une fine barrière apparaissait autour de la personne et une petite force de répulsion enveloppait la barrière. J’en ai donc déduit que la force répulsive de ce monde était beaucoup plus puissante que sur Terre à cause du mana présent dans l’atmosphère. 

En tant que Roi respectable, j’ai donc décidé de m’excuser pour cette… euh… situation.

“Je suis désolé, Maman, Papa. J’ai des problèmes ?” 

“Haha… Non, Art chéri, tu ne vas pas avoir de problèmes. Nous étions juste inquiets pour toi. Je suis contente que tu ailles bien.” Ma mère a tenté un petit rire malgré ses larmes aux yeux.

Mon idiot de père, en revanche, était bien plus excité. 

“Mon garçon est un génie ! S’éveiller à l’âge de trois ans, même pas ! C’est sans précédent ! Je pensais avoir été précoce, mais la vache !”

Cependant, cette image d’une famille heureuse et parfaite a vite disparu quand un voisin a débarqué en criant « Mon Dieu, que s’est-il passé ?!”

“Ahaha, nous ferions mieux de nettoyer tout ce bazar. », a dit mon père en souriant et en se grattant l’arrière de la tête.

——————————————–

 
Quelques semaines ont passé depuis lors. Nous avions décidé de garder mon Éveil secret pour le moment. Mon père est entré en contact avec quelques-uns des aventuriers qui faisaient partie de son équipe pour nous aider à reconstruire notre maison pendant que nous habitions dans une auberge pas loin. Avec les invocateurs qui soulevaient la terre pour faire les fondations et les utilisateurs de renforcement qui faisaient le plus gros du travail, la maison a vite été réparée. Que la magie est belle ! Étonnamment, personne n’avait eu l’air de se demander pourquoi notre maison avait fini dans un tel état.

Ça semblait vouloir en dire beaucoup sur mon idiot de père.

Pendant que la maison se reconstruisait, il y a eu mon anniversaire (le 29 mai). Mes parents m’avaient réveillé ce jour-là avec un cadeau et qui semblait être une miche de… pain (?) dans leurs mains.

Ahhh ! C’était un gâteau ! … Je l’aurais remarqué plus tôt si ce n’était pas noir.

En ouvrant mon cadeau, j’ai trouvé une épée en bois joliment sculptée, et j’ai fait un câlin à mes parents pour les remercier du cadeau et du gâteau.

Cela m’avait d’ailleurs surpris car mes parents n’avaient pas fêté mes deux autres anniversaires, donc j’avais supposé que ce monde ne fêtait pas ce genre de chose. J’ai cependant découvert plus tard que les anniversaires n’étaient célébrés qu’à partir des trois ans à cause d’une ancienne tradition car à l’époque, les bébés étaient plus susceptibles de mourir avant l’âge de trois ans. Comme c’était médiéval. 

J’ai aussi remarqué une autre chose intéressante. Les enfants et les adolescents travaillaient dans leur fermes familiales et apprenaient le métier de forgerons. Cela m’a fait réaliser qu’il n’existait pas de système d’éducation structuré et obligatoire. L’éducation rudimentaire était faite par les familles respectives (souvent juste les bases telles que la lecture et l’écriture).

Dès que j’ai eu trois ans, ma mère a commencé à me donner des cours sur une période donnée et m’apprenait à lire et à écrire. J’ai joué le rôle d’un enfant modèle et j’ai fait semblant d’apprendre vite, à son plus grand bonheur, pour que je puisse lire des livres à la bibliothèque sans éveiller les soupçons.

Ces dernières semaines sont passées en un éclair. Après mon Éveil, mon père m’a appris les bases de la manipulation de mana et a commencé à m’entraîner du mieux qu’il pouvait. Il essayait de simplifier autant que possible ses explications pour que le bambin que je suis puisse le comprendre, j’imagine, mais je ne pense pas que j’aurais pu comprendre quelque chose sans mes capacités de compréhension d’un adulte.

Les bases étaient comme suit :

Un moyen rapide de connaître notre force résidait dans notre noyau de mana. Pour commencer, le noyau de mana était noir à cause de notre sang et d’autres impuretés qui se sont mélangés aux particules de mana qui avaient formés le noyau. Plus le mana contenu dans le corps d’une personne devenait pur et les impuretés se faisaient filtrer, et plus le noir devenait rouge. De là, la couleur du noyau de mana devenait de plus en plus claire ; du rouge foncé, il devenait rouge vif, puis rouge clair.

L’ordre était ainsi : noir, rouge, orange, jaune, argent, et finalement blanc.

Du noyau de mana rouge à celui jaune, les couleurs se séparaient en trois teintes (par exemple : orange foncé, orange uni, orange clair). Généralement, plus la couleur du noyau de mana était claire, plus le noyau était pur et puissant.

Les cours de mon père s’étaient avérés utiles, mais je commençais à être impatient au train où ça allait. J’ai donc demandé à ma mère quelques jours plus tard : “Maman, je peux avoir des livres sur la magie ?” 

Comme ma mère avait encore quelques contacts dans le bâtiment de la Guilde (ou la Guilde des Aventuriers), elle a réussi à obtenir une assez vaste collection de livres sur la manipulation de base du mana et sur les différentes formes de combat avec des armes. Certains d’entre eux étaient de simples livres d’images avec deux ou trois textes explicatifs qui montraient comment le mana était condensé, mais je les ai mis de côté. Ma mère m’a jeté un regard bizarre parce que les livres que j’étais en train de regarder étaient d’un niveau au-dessus. Elle a supposé que je ne pouvais pas être capable de comprendre la plupart des mots présents et a essayé de m’inciter à lire des livres plus simples en me disant que ce serait plus facile pour moi, mais elle a finalement abandonné l’idée. 

Ma journée type était d’avoir des cours de lecture et d’écriture de ma mère et des exercices de renforcement avec mon père. Après avoir passé en revue la théorie de base et l’application du renforcement, nous avons commencé l’entraînement physique. Comme mon corps était encore trop petit pour le combat, nous avons décidé de faire de la course et des exercices de musculation du corps. Je pense que voir mon petit corps de trois ans essayer de faire une pompe doit être une chose vraiment hilarante, mais mon père a bien réussi à me mettre en confiance en m’empêchant de rigoler.

Durant mon temps libre, je m’enferme généralement dans la nouvelle bibliothèque qui a été agrandie et je lisais et méditais pour condenser et purifier mon noyau de mana.

C’était ainsi que plusieurs années se sont écoulées sans que rien de particulier ne se passe. Et un soir, mon père a fait une remarque à ma mère pendant que nous mangions.

“Chérie, je pense qu’il est temps de trouver un mentor approprié à Art.”

Scan Novel : The Beginning After The End – Chapitre 4 VF

Bonne lecture en ligne du Scan Scan Novel : The Beginning After The End – Chapitre 4 en VF. N'oubliez pas de partager ce scan auprès des autres Otaku. Nous sommes toujours à jour avec les derniers chapitres. Scan Novel : The Beginning After The End – Chapitre 4 VF est disponible en lecture en ligne VF sur mangalus.com.
Chapitre Novel : The Beginning After The End – Chapitre 4 - Scan Novel : The Beginning After The End – Chapitre 4 - lecture en ligne Novel : The Beginning After The End – Chapitre 4 - manga scan Novel : The Beginning After The End – Chapitre 4 - lecture Novel : The Beginning After The End – Chapitre 4 FR
Lecture en ligne scan Novel : The Beginning After The End – Chapitre 4 VF
Nous nous efforçons de toujours vous fournir les derniers mangas sortis en scan mais aussi d'anciennes pépites issu de la culture nippon, chinoise et taiwanaise. Nous ne traduisons pas les chapitres. Toutes les images que vous voyez ici sont traduites par des teams de Scantrad que nous remercions infiniment, car sans eux on n'aurait pas de scan Novel : The Beginning After The End – Chapitre 4 VF aussi facilement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button