Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 6

Chapitre 6 : Jours Tempétueux au Château (5)

***

Traductrice : Moonkissed

Auteur : Emperor Penguin

***

Le lendemain matin, Jin s’était rendu au trou que les jumeaux Tona avaient creusé.

Il s’est avéré que les jumeaux n’avaient pas eu recours à de petites astuces. Ils avaient creusé le trou assez sérieusement. À l’intérieur du trou profond, Jin pouvait voir un mur de pierre dorée sur le côté au fond.

Actuellement, il y avait 7 chevaliers gardiens, 2 nourrices et une douzaine de serviteurs au château. Bien sûr, les jumeaux Tona étaient là aussi.

Personne ne viendrait ici pour chercher Jin ou le soupçonner de comploter quelque chose.

‘Leur dire que je voulais venir ici pour prier pour l’oiseau mort était une assez bonne excuse.’

Récemment, les membres du clan Runcandel résidant au château de la Tempête se méfiaient de Jin. Le plus jeune enfant du patriarche ne se comportait pas comme un jeune enfant, et était sinistrement mature.

En fait, certains étaient plus que méfiants. Beaucoup avaient peur de ce garçon de 7 ans. Les serviteurs racontaient des ragots sur lui, disant qu’il était une copie parfaite de son père au cœur froid, et les chevaliers gardiens lui obéissaient comme s’il était leur supérieur.

Mais lorsque Jin avait dit qu’il irait prier pour l’oiseau, ils avaient tous été soulagés. Ils pensaient que même s’il était le fils de Cyron Runcandel, un enfant restait un enfant.

‘Je prie pour que tu trouves le bonheur dans ta prochaine vie.’

Jin n’avait pas menti quand il avait dit qu’il prierait pour l’oiseau. Il avait vraiment pitié de lui.

Une fois qu’il eut fini de déplacer la tombe de l’oiseau au fond du trou profond que les jumeaux avaient creusé, Jin s’était approché du mur de pierre sur le côté. Il y avait des éraflures faites par les pelles sur sa surface.

Le mur lui-même n’était pas très solide. Il n’y avait pas de barres métalliques ou de fils à l’intérieur pour augmenter sa durabilité, donc Jin pouvait facilement le détruire avec un coup de poing enveloppé d’ombres.

Cependant, le briser de cette façon créerait une forte explosion.

La pluie constante à l’extérieur étoufferait quelque peu le son, mais les chevaliers 7 étoiles du château capteraient très probablement le bruit.

« Hahaha. »

Jin s’était soudainement mis à rire sans pouvoir se retenir. Il étendit alors ses bras et plaça ses mains contre le mur. Immédiatement, le mur de pierre se mit à vibrer très légèrement.

Wroooom !

C’était le sort de magie terrestre 1 étoile, ‘Résonance Terrestre’.

La résonance terrestre était un sort que les magiciens utilisaient souvent lorsqu’ils campaient à l’extérieur ou exploraient la nature, mais sa létalité était nulle.

« Je mourrais d’envie d’utiliser la magie ! »

L’aspect pratique et le plaisir d’utiliser la magie !

Il n’avait pas ressenti cette sensation libératrice au cours des 7 dernières années. Parce qu’il avait conservé ses souvenirs et ses connaissances de sa vie passée, être incapable d’utiliser la magie depuis sa naissance était comme une punition pour Jin.

La magie, la force d’un magicien.

Lorsqu’il avait réalisé qu’il était né à nouveau, Jin s’était demandé comment il pourrait recommencer à apprendre la magie et à stocker le mana…

Cependant, ses inquiétudes n’étaient pas fondées. De la même façon que le pouvoir de Solderet était toujours disponible pour lui, le mana qu’il avait amassé au cours de sa vie précédente était également accessible dans cette nouvelle vie.

‘Le seul problème est qu’il y a une limite à la quantité de mana que je peux utiliser maintenant à cause de mon corps immature. Mais c’est mieux que rien !’

Dans sa vie antérieure, Jin était sur le point d’atteindre le royaume 6 étoiles en magie après s’être entraîné pendant 3 ans.

Actuellement, la quantité de mana que Jin pouvait utiliser était équivalente à celle d’un magicien 1 étoile, mais elle augmenterait avec le temps en grandissant.

Chaque fois qu’il vieillissait d’une année supplémentaire, il pouvait sentir plus de mana se générer en lui. De plus, c’était un phénomène naturel. Jin ne s’était pas entraîné pour augmenter son mana ou quoi que ce soit.

Par conséquent, il était arrivé à la conclusion que le mana qu’il avait accumulé dans sa vie passée lui revenait lentement au fil des ans.

‘Le mana d’un magicien 1 étoile à 7 ans ! Je suis certain que personne d’autre dans l’histoire n’a réussi à réaliser cet exploit. À ce rythme, j’atteindrai 6 étoiles avant mes 20 ans au plus tard.’

Sa deuxième vie était incomparablement préférable et avantageuse par rapport à sa première.

Il était extatique et ravi en ce moment. À l’âge de 7 ans, Jin pouvait utiliser à la fois la puissance spirituelle et le mana, ainsi que les connaissances et l’expertise d’un épéiste 3 étoiles et d’un magicien 5 étoiles.

De plus, il pouvait maintenant étudier les tomes secrets d’innombrables clans martiaux du monde entier que le clan Runcandel avait pillés ! Sa motivation était à son apogée en ce moment, et elle n’allait pas s’éteindre avant un bon moment.

‘Heh, je suis vraiment un magicien dans l’âme. Je n’aurais jamais cru que je serais si heureux d’utiliser un simple sort comme Résonance de la Terre.’

Les moments où il pouvait utiliser la magie au sein du clan Runcandel étaient extrêmement limités.

On pourrait même dire que jusqu’à ce moment, Jin n’avait eu aucune autre occasion d’utiliser la magie. Il n’y avait presque aucune occasion où Jin était seul sans personne pour l’accompagner.

Gilly était toujours avec lui, et dans les rares cas où elle n’était pas présente, les chevaliers gardiens et les serviteurs étaient à ses côtés. Et si, par miracle, aucun d’entre eux n’était à côté de Jin, les jumeaux Tona venaient le déranger.

Par conséquent, Jin n’avait jamais eu l’occasion d’utiliser la magie. Il n’y avait pas non plus de moments où il n’avait pas eu d’autre choix que de recourir à la magie.

Même si Jin pouvait maintenant pousser les jumeaux comme ses serviteurs, il ne pouvait pas se permettre d’utiliser la magie et de se faire arrêter par eux.

Si ses parents ou ses frères et sœurs plus âgés apprenaient que Jin avait utilisé la magie… sa nouvelle vie agréable prendrait fin à ce moment précis.

‘Je devrais sceller ma magie pour un moment après aujourd’hui. Je ne peux pas me permettre de me faire prendre. Mais un jour, je trouverai un moyen d’utiliser autant de magie que je veux. Vous n’avez qu’à attendre.’

Alors qu’il se léchait les lèvres par anticipation, Jin se concentra une fois de plus sur ses mains posées contre le mur. La sensation de voir le mana circuler dans ses mains et ses doigts, et se répandre dans le mur lui donna des frissons.

Sssssssssst…

Et ainsi, 10 minutes passèrent tranquillement. Les vibrations de la Résonance de la Terre avaient silencieusement créé des dizaines de fissures et de crevasses sur le mur. De la terre et de la poussière tombaient lourdement, comme si le mur de pierre allait bientôt s’effondrer.

Krrrrrrt !

En fait, le centre du mur où se trouvaient les mains de Jin s’effrita en fines particules. Un petit trou était apparu, dans lequel Jin pouvait à peine glisser son corps. L’enfant avait fixé la vue au-delà du mur pendant un court instant.

Il y avait un vieux et long couloir, comme s’il se trouvait dans d’anciennes ruines, ainsi qu’une grande porte en acier au loin.

Ce serait une erreur de penser que la salle souterraine secrète du clan Runcandel pouvait être si facilement pénétrée.

Le ‘Château de la Tempête’ était une forteresse que même les troupes d’élite du clan Zipfel n’auraient pas pu conquérir facilement. Jin avait juste de la chance, car il était un membre du clan Runcandel qui résidait dans ledit château.

‘C’est donc le secteur souterrain secret où seuls les porte-drapeaux du clan Runcandel peuvent entrer… Disposition intéressante.’

Les porte-drapeaux.

Ils étaient les représentants du clan qui se tenaient en première ligne, brandissant l’emblème du clan.

Tous les enfants du clan Runcandel devenaient des porte-drapeaux lorsqu’ils atteignaient un certain niveau, sauf quelques exceptions comme le précédent Jin qui était jugé incompétent.

Jin avait entendu d’innombrables histoires sur cette salle souterraine de la part de ses frères et sœurs. Lui, qui ne pouvait qu’imaginer les merveilles qui s’y cachaient, pouvait enfin les voir de ses propres yeux.

Jin s’était légèrement étouffé, comme si quelque chose de profond dans son cœur avait fait surface.

‘Je ne pensais pas que cela m’affecterait autant, mais en le voyant de mes propres yeux, mes émotions ont réagi inconsciemment.’

Ouf…

Après avoir expiré et s’être calmé, Jin se serra dans le trou.

De retour dans la fosse que les jumeaux avaient creusée, il pouvait entendre l’averse constante s’écraser sur le sol, mais dès qu’il était entré dans le couloir souterrain, le bruit avait complètement disparu. Avec un cœur solennel, Jin avait enlevé ses chaussures.

Il ne pouvait pas laisser de traces de boue dans le couloir.

Le chemin était faiblement éclairé par quelques torches sur les murs, où de l’huile dégoulinait.

Jin était sur le point de créer une flamme avec la magie pour illuminer l’endroit, mais il décida de prendre une des torches à la place. En marchant dans un couloir usé, pieds nus, une torche à la main, il avait l’impression d’être devenu un moine.

‘Mère avait l’habitude de me dire qu’avant d’atteindre cette porte, les enfants Runcandel doivent prouver qu’ils font partie de la lignée.’

Jin se souvenait avoir entendu cela quand il avait environ 16 ans.

À l’époque, Rosa croyait encore que son plus jeune enfant deviendrait un jour un membre respectable du clan.

Elle ne pouvait pas accepter le fait que son enfant n’était pas doué, et avait des attentes déformées à son égard.

Rosa avait secrètement enfreint les règles du clan afin de donner à Jin des informations confidentielles, malgré le fait qu’il n’était pas un génie comme ses frères et sœurs.

Elle voulait croire que Jin deviendrait un jour un chevalier 6 étoiles et recevrait les qualifications d’un porte-drapeau.

Rosa Runcandel, la Panthère Noire, était l’une des personnes les plus fortes du clan et du monde. Cependant, la raison pour laquelle elle ne pouvait pas avoir une vision et un jugement objectifs envers Jin était simplement parce qu’elle était une mère.

Sa mère.

‘Malgré tout, elle a fini par affronter et accepter la réalité plus tard.’

***

Jin cessa de se remémorer le passé et interrompit sa marche vers la porte métallique.

Il était au centre du couloir. Il restait encore une cinquantaine de pas avant d’atteindre la porte.

‘Les runcandels et la magie… ?’

Pfft.

Jin ne put s’empêcher de glousser quand il remarqua le cercle magique sur le sol.

C’était un grand cercle magique, mais même les apprentis magiciens pouvaient facilement l’analyser.

Le Cercle Magique du Sang et de la Barrière.

Il s’agissait d’un cercle magique populaire que l’on trouvait souvent à l’entrée des royaumes, dans l’entrepôt d’un homme d’affaires ou dans le quartier général d’un célèbre groupe de mercenaires.

Malgré son nom impressionnant et grandiose, il s’agissait d’un cercle basique.

Il n’était pas différent d’un simple dispositif de sécurité. Tout ce qu’il pouvait faire, c’était déterminer si quelqu’un représentait une menace grâce à son sang.

‘Ces membres du clan qui détestent la magie ont vraiment déposé un cercle magique devant la chambre secrète du clan ? Et en plus, c’est un cercle si peu solide !’

Jin s’était mordu l’intérieur de la joue. Une traînée de sang s’était échappée de sa bouche et avait coulé le long de son menton. Avant qu’il ne puisse tomber sur le sol, Jin avait attrapé le sang avec sa main.

Ploc, ploc…

Il n’avait besoin que de quelques gouttes pour activer le Cercle Magique de Sang et de Barrière. Alors qu’il secouait le sang de ses mains sur le cercle, une aura bleue commença à remplir l’air dans les quatre directions.

‘La preuve que nous faisons partie de la lignée ? Quelle blague !’

Jin était curieux de savoir lequel de ses ancêtres était assez stupide pour placer ce cercle magique ici.

Ce cercle magique n’était pas assez élaboré pour être capable de vérifier la lignée et le lignage de quelqu’un. En fait, Jin n’était pas sûr qu’une telle magie existait en premier lieu.

Il n’y avait que 3 choses que ce cercle magique pouvait déterminer.

Il pouvait détecter si le sang était celui d’un monstre, d’un humain ou d’un humain atteint de la peste.

En d’autres termes, tant qu’ils étaient capables d’atteindre ce couloir souterrain, tout humain en bonne santé était capable d’activer ce cercle magique en toute sécurité.

Le cercle magique était complètement inutile, sauf qu’il ajoutait un air de mystère à cette ancienne chambre cachée.

‘Ils croient en cette superstition bizarre appelée le rituel de sélection. Ils croient aussi que ce cercle magique est capable de reconnaître un Runcandel au sang pur. Ce clan est assez… particulier. Très particulier.’

Clang ! Clang ! Creaaaak…. !

Avec l’activation du cercle, Jin pouvait entendre des engrenages et des pièces métalliques grincer et bouger sous le sol.

Le cercle arrêtait le fonctionnement des pièges — les pièges qui auraient attaqué Jin s’il n’avait pas activé le cercle magique. Il était resté silencieusement immobile et avait attendu que le bruit s’estompe.

‘Il y a beaucoup de pièges. Je ne connais pas les détails, mais les pièges ici sont plus élaborés que ceux que l’on trouve dans un palais royal.’

Le cercle magique avait bientôt commencé à s’assombrir, et avait perdu son éclat. Les pièges avaient tous été désactivés. Jin reprit sa marche et se dirigea vers la porte.

Il s’était occupé en toute sécurité d’un des systèmes de sécurité de la chambre secrète du château de la Tempête. Il lui restait à ouvrir la porte en toute sécurité.

Mais c’était encore plus facile à faire que d’activer le cercle magique.

« Le descendant de Runcandel est venu pour consoler Murakan. »

Creaaak !

La porte commença à s’ouvrir en glissant dès que Jin prononça le mot de passe.

C’était un autre type de “magie barrière” similaire au cercle magique de tout à l’heure, mais d’un niveau complètement différent. C’était un sort lancé par un grand dragon, qui était depuis tombé dans un profond sommeil.

Le mot de passe désactivait le sort, mais sans les mots corrects, la porte ne s’ouvrirait jamais. C’était la puissance de cette barrière magique.

Il fallait être au moins un chevalier 9 étoiles pour pouvoir ouvrir la porte.

‘Mon deuxième frère m’a donné le mot de passe avant ma renaissance, mais il était sarcastique et disait qu’il ne me serait jamais utile.’

Localisation du château de la tempête : Le sommet du Mont Murakan.

Le nom “Murakan” ne signifiait pas la montagne en premier lieu. C’était le nom du Dragon Noir qui régnait autrefois sur cette région.

Murakan avait été vaincu il y a 1000 ans par le premier patriarche de Runcandel, et s’était endormi profondément après avoir remis le Château de la Tempête.

Cette histoire était la légende la plus populaire du clan Runcandel, connue de tous dans le monde entier.

La première chose que Jin avait vue en ouvrant la porte n’était pas une étagère avec d’innombrables livres, mais un cercueil de verre.

À l’intérieur du cercueil de verre se trouvait un corps humain. C’était Murakan qui s’était transformé en humain avant d’entrer dans un profond sommeil.

‘Personne ne m’a parlé de ça…’

Ba-boum, Ba-boum.

Ayant rencontré un spectacle inattendu, le corps de Jin s’était figé de surprise et de malaise.

Il avait alors commencé à s’approcher lentement du cercueil de verre.

____

N’hésitez pas à laisser vos impressions en commentaires et à laisser une réaction pour que je sache si l’histoire vous plaît.

____

Scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 6 VF

Bonne lecture en ligne du Scan Scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 6 en VF. N'oubliez pas de partager ce scan auprès des autres Otaku. Nous sommes toujours à jour avec les derniers chapitres. Scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 6 VF est disponible en lecture en ligne VF sur mangalus.com.
Chapitre Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 6 - Scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 6 - lecture en ligne Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 6 - manga scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 6 - lecture Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 6 FR
Lecture en ligne scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 6 VF
Nous nous efforçons de toujours vous fournir les derniers mangas sortis en scan mais aussi d'anciennes pépites issu de la culture nippon, chinoise et taiwanaise. Nous ne traduisons pas les chapitres. Toutes les images que vous voyez ici sont traduites par des teams de Scantrad que nous remercions infiniment, car sans eux on n'aurait pas de scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 6 VF aussi facilement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button