Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 5

Chapitre 5 : Jours Tempétueux au Château (4)

***

Traductrice : Moonkissed

Auteur : Emperor Penguin

***

La troisième sœur de Jin, Mary Runcandel.

Actuellement âgée de 19 ans, elle était connue dans le monde entier sous le nom de “Hurlevent Mary”.

Dans l’histoire millénaire du clan Runcandel, aucun enfant n’avait manqué de devenir un chevalier 1 étoile avant d’atteindre 14 ans. À 16 ans, la plupart des enfants étaient des chevaliers 3 étoiles, et la moyenne devenait un chevalier 5 étoiles avant l’âge de 20 ans.

Le cas de Mary était tout le contraire du passé Jin.

Elle avait dépassé la norme du clan Runcandel. Alors que Jin était devenu un chevalier 1 étoile à 25 ans, elle avait réalisé le même exploit à 12 ans et était déjà un chevalier 5 étoiles à 16 ans.

De plus, elle était actuellement un chevalier 6 étoiles.

Bien qu’elle n’ait pas encore 20 ans, elle avait atteint un stade que la plupart des gens dans le monde ne pouvaient que rêver d’atteindre.

En dépassant la norme Runcandel, le mot “génie” qui s’appliquait à tous les Runcandels ne pouvait plus lui rendre justice, à elle et à ses réalisations.

Indépendamment de ses talents, Mary était l’une des rares personnes à avoir fait preuve de bonne volonté et de compassion envers Jin dans sa vie antérieure.

‘Elle a peut-être une ou deux vis en moins, mais elle m’a donné un cadeau incroyable. Je commençais juste à être frustré par la lenteur de ma croissance.’

Un mois s’était écoulé depuis que Cyron a quitté le château de la Tempête.

Pendant ce temps, l’odeur du cœur de phénix en cours de décoction dans la cuisine s’était répandue dans tout le château. De plus, plusieurs couloirs et halls proches de la cuisine étaient brûlants à cause de la chaleur spéciale dégagée par le Cœur de Phénix.

Malgré tous ces ravages, Mary était retournée dans la région sud comme si le cœur était insignifiant pour elle.

Normalement, un Cœur de Phénix était… une rareté semblable à un élixir que même les rois et les reines ne pouvaient pas manger souvent.

La viande était plus tendre et plus douce que le veau, son parfum était plus riche que celui des truffes, et ses effets étaient bien plus puissants que ceux des toniques à base de plantes.

« Jeune maître, d’ici quelques heures, vous pourrez enfin manger le cœur. Vous avez bien fait d’attendre patiemment jusqu’à maintenant. »

Jin hocha la tête avec excitation et ses yeux brillèrent.

Il avait fallu un mois au cadeau de Mary pour être entièrement cuit. Gilly n’avait pas pu dormir correctement pendant tout ce mois, car elle était occupée à faire mijoter le cœur de phénix pour son jeune maître.

Néanmoins, elle était aux anges. Le bonheur de Jin était son bonheur. Une nourrice au sein de ce clan était responsable de la croissance d’un enfant Runcandel, et leur avenir dépendait grandement de la façon dont l’enfant devenait fort et fiable.

En raison de cette tradition, Jin se sentait coupable envers Gilly. Dans sa vie précédente, la vie de sa nounou avait pris un tournant pour le pire après son bannissement du clan. Son avenir était sombre et son mode de vie s’était complètement effondré.

« Vous ne le savez peut-être pas, jeune maître, mais le cœur de phénix est un élixir particulièrement efficace sur les enfants. Vous pouvez augmenter votre tolérance aux flammes uniquement en le consommant dès votre plus jeune âge. Lady Mary vous a offert un cadeau vraiment inestimable. »

« Vraiment ? »

Jin connaissait bien mieux le cœur que Gilly, mais il fit semblant d’être intéressé par son explication.

Il avait étudié le cœur de phénix sans fin pendant les années où il entraînait sa magie.

‘Cependant, je n’ai pas fait de recherches à ce sujet parce que je voulais en manger un, mais parce que je voulais apprendre les caractéristiques d’un phénix en tant que magicien.’

Invoquer un phénix était le rêve de tout magicien. Mais Jin était mort juste avant de devenir un magicien 6 étoiles, le stade auquel on pouvait enfin invoquer l’oiseau en question.

« Bien sûr ! Je me suis caché les yeux quand j’ai vu pour la première fois la flaque de sang à l’intérieur de la boîte, mais une fois que j’ai réalisé qu’il s’agissait du produit inestimable que même la famille impériale du Vermont ne pouvait pas obtenir facilement… »

Alors que Gilly poursuivait son long commentaire, Jin se mit à penser aux phénix.

Il ne pouvait pas attendre de pouvoir enfin en invoquer un dans cette vie. Apprendre la magie en tant que Runcandel était strictement interdit, mais Jin n’avait pas l’intention d’y renoncer.

Tant qu’il ne se faisait pas prendre, tout se passerait bien.

De plus, s’il gagnait un pouvoir ou une influence inégalés, ou s’il avait une assez bonne justification, alors cela n’aurait pas d’importance même s’il était découvert.

Arts martiaux et magie.

Un style de vie et une voie qui englobent ces deux aspects : l’épéiste magique. Afin de devenir un épéiste magique, Jin était prêt à endurer toutes les difficultés.

‘Si c’était moi… je n’aurais jamais laissé mes ennemis voler et manger mon cœur de phénix.’

Les phénix étaient des êtres immortels qui renaissaient même après la mort. Même si un phénix était tué par un ennemi et que son cœur était volé, il renaissait 100 ans plus tard dans la nature.

Néanmoins, 100 ans était une longue période de temps. L’invocateur originel du phénix serait mort à ce moment-là.

« N’oubliez pas de remercier Lady Mary la prochaine fois que vous la verrez, jeune maître. »

« Oui, je n’oublierai pas. »

Le Cœur de Phénix était prêt. Un parfum fort et riche commença à se répandre dans le château.

« Je dois aller préparer votre repas, alors redescendez dans un petit moment, Jeune Maître ! »

Gilly était sortie de la pièce en fredonnant et sautillant de joie alors que la porte restait entrouverte. Une fois qu’elle eut quitté son champ de vision, un profond soupir s’échappa de la bouche de Jin.

« Arrêtez de traîner autour de moi. C’est ennuyeux. »

« Ah, d-d’accord. »

« Bien sûr… »

Les jumeaux Tona traînaient à l’extérieur de la pièce depuis un moment déjà. Une fois que Gilly était partie, ils s’étaient tenus à l’entrée, près de la porte, et avaient jeté des regards vers leur plus jeune frère.

Jin avait laissé échapper un léger ricanement quand il avait remarqué que les jumeaux bavaient à cause de l’odeur.

‘Bon sang, regardez ces mignons petits morveux…’

Lorsqu’il leur avait fait signe de s’approcher avec son doigt, les jumeaux Tona s’étaient précipités à l’intérieur de la pièce.

« Pourquoi êtes-vous ici ? »

Jin leur avait demandé froidement alors qu’il savait pertinemment qu’ils étaient là pour le Cœur de Phénix. Les jumeaux Tona se tortillaient maladroitement, comme s’ils avaient désespérément besoin d’aller aux toilettes.

Ils voulaient demander à Jin de partager un peu du Cœur de Phénix, mais ils avaient trop peur de le faire. Les coups du mois dernier et la réprimande de leur père les avaient traumatisés.

Jin avait trouvé cette situation plutôt amusante. Dans sa vie précédente, les jumeaux Tona lui volaient toujours quelque chose ou le battaient s’il les croisait dans les couloirs. Il n’aurait jamais pu imaginer que ce seraient eux qui se méfieraient de lui maintenant.

‘Ils ont probablement reçu des ordres d’Emma pour me convaincre de partager un peu du Cœur de Phénix avec eux.’

Emma Niltro.

Tout comme Gilly, elle était une nourrice vivant au château de la Tempête. Elle était en charge de la croissance des jumeaux Tona. Cependant, contrairement à Gilly qui avait connu une mort atroce lors de la première vie de Jin, Emma avait vécu somptueusement grâce aux jumeaux Tona aisés.

Bien qu’ils soient devenus des meurtriers fous, Daytona et Haytona n’avaient jamais oublié Emma et avaient pris soin d’elle. Mais tout cela faisait partie de son plan.

Si Gilly était du genre à élever ses enfants avec amour et affection, Emma était du genre à les élever en utilisant l’astuce de la carotte et du bâton. Elle n’avait jamais enseigné aux jumeaux Tona des concepts tels que l’altruisme ou la moralité.

À vrai dire, ces deux concepts n’étaient pas très utiles dans le clan Runcandel, car les ennemis pouvaient en tirer profit. Mais Jin croyait toujours que les enseignements d’Emma étaient déformés.

Elle était la plus grande influence sur l’éducation des jumeaux Tona, et était la cause de leurs caractères tordus.

« Hum… tu vois… le Phoenix… »

« Ce… n’est pas… un peu trop pour être mangé… à toi tout seul ? »

« Quoi ? Je ne vous entends pas. »

« La soupe du Cœur de Phénix. Tu peux partager un bol avec nous ? Sinon, nous allons nous faire gronder par Emma. »

« Fais-nous une faveur, petit frère. »

‘On dirait qu’ils ont plus peur d’Emma que de moi.’

Jin avait ricané en pensant à lui-même.

« Je ne veux pas. »

« Ah, s’il te plaît… »

« Nous t’en supplions ! »

Les jumeaux Tona étaient sur le point de pleurer, mais Jin n’avait pas une once de sympathie pour eux dans son cœur.

Jin savait déjà que les Tona étaient habitués à l’approche de la carotte et du bâton, il avait donc prévu de leur faire faire un travail physiquement épuisant en échange de la soupe au cœur de phénix.

« Si vous êtes prêts à aller aussi loin, alors je ne refuserai pas. Mais j’ai une condition. »

« Oh, qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que c’est ? »

« Vous vous souvenez de la tombe que j’ai faite ? »

Les jumeaux Tona avaient frissonné et avaient pâli au mot “tombe”. Les souvenirs d’avoir été malmenés et abandonnés sous la pluie devant la tombe avaient refait surface.

« Si vous regardez attentivement, il y a un petit trou derrière cette tombe. »

« Un trou ? »

« Ouais. Comme un terrier. Je veux que vous deux creusiez dans ce trou et le rendiez plus profond. Vous avez jusqu’à la tombée de la nuit. Bien sûr, vous ne pouvez pas vous reposer du tout. »

La tâche que Jin avait confiée à ses frères de 9 ans était, littéralement, une perte de temps.

« Pourquoi… avons-nous besoin de creuser là ? »

« Je veux enterrer l’oiseau que vous avez tué tous les deux dans un trou plus profond et lui donner une meilleure tombe. »

Les jumeaux avaient perdu la force de leurs jambes et les avaient senties vaciller.

Cependant, s’ils n’avaient pas à affronter leur terrifiant frère dans un autre combat, et pouvaient manger la soupe au cœur de phénix avec une tâche aussi insignifiante, alors ils n’avaient pas à se plaindre.

« À quelle profondeur devons-nous creuser ? »

« Je vous ai dit de creuser jusqu’à la tombée de la nuit sans repos, n’est-ce pas ? »

« Très bien. Donc si on creuse jusque-là, tu partageras de la soupe au cœur de Phoenix avec nous ? »

« Bien sûr que je le ferai. Mais vous devez faire de votre mieux. Si je ne suis pas satisfait de la profondeur du trou, cet accord est invalide. Oh, au fait, il y a plein de pelles dans l’entrepôt. Vous devriez les utiliser. »

« Bien sûr ! »

« Et c’est plutôt évident, mais vous ne pouvez pas ordonner à quelqu’un d’autre de creuser pour vous, d’accord ? »

Les jumeaux acquiescèrent vigoureusement et partirent immédiatement pour commencer leur travail.

***

Pendant que les jumeaux Tona pelletaient dans le jardin, Jin mangeait la soupe du Cœur de Phénix à la table du dîner.

« C’est si bon que ça, jeune maître ? » demanda Gilly en regardant Jin avaler gaiement son repas. Elle pensait que Jin était joyeux à cause de la délicieuse soupe.

« Oui, c’est tellement bon ! »

« Il y en a plus qu’assez pour vous durer 3 jours, alors n’hésitez pas à demander si vous voulez une autre portion ».

Avec chaque cuillerée qui descendait dans sa gorge, Jin pouvait sentir ses os et sa peau devenir solides. S’il mangeait cette soupe pendant 3 jours, son affinité et sa résistance au feu augmenteraient considérablement.

Cependant, Jin ne souriait pas d’une oreille à l’autre à cause du Cœur de Phénix.

‘Dans quelques jours, j’aurai accès aux tomes secrets… !’

L’endroit où les jumeaux Tona creusaient, derrière la tombe de l’oiseau.

Bien qu’ils n’aient que 9 ans, les jumeaux avaient des capacités physiques bien supérieures à la moyenne mondiale, car ils étaient de la lignée Runcandel.

Les Runcandels avaient des corps spéciaux comme s’ils avaient été bénis par les cieux.

Donc si les jumeaux continuaient à creuser jusqu’à la tombée de la nuit en utilisant leurs corps bénis, le trou atteindrait le ‘mur souterrain’.

‘Ils ne seront pas capables de dire si c’est un mur ou juste un rocher dur, cependant.’

Sous le château de la Tempête se trouvait une zone souterraine secrète où étaient cachés certains des “méfaits” du clan Runcandel.

Les tomes secrets des autres clans.

Les Runcandel avaient soumis et détruit d’autres clans au cours de leur histoire. Au cours de ces guerres, ils volaient les livres secrets, les parchemins et les archives de leurs ennemis.

Il va sans dire que Jin ne pourrait pas facilement infiltrer la zone souterraine juste parce que les jumeaux Tona avaient creusé jusqu’au mur. Il devrait d’abord s’occuper des deux installations de protection qui repoussaient les étrangers.

Mais Jin savait déjà comment les désactiver. Il avait techniquement vécu dans le clan Runcandel pendant 25 ans lors de sa vie précédente, malgré le fait qu’il ait été traité pire qu’un insecte. Il avait glané quelques informations et quelques astuces ici et là au sein du clan.

Je vais étudier ces livres jusqu’au jour où je quitterai le Château de la Tempête.

Jin avait vidé deux bols de soupe pour le dîner.

« Nounou Gilly. »

« Oui, jeune maître ? »

« Pourrais-tu partager un peu de la soupe du Cœur de Phénix avec les jumeaux à la nuit tombée ? »

« Ah, combien dois-je leur donner ? »

« Une cuillerée chacun. »

« Une… cuillère ? Pourquoi s’embêter à en partager avec eux dans ce cas ? Vous devriez plutôt tout manger tout seul. »

« Je dois tenir ma promesse. S’ils s’en plaignent et en redemandent, dis-leur que j’ai dit ça : “Je vais vous montrer combien Emma est gentille et douce comparée à moi” ».

Gilly avait souri maladroitement en s’inclinant devant lui.

‘Jeune Maître Jin… L’impitoyabilité du clan a-t-elle déjà commencé à l’affecter ? Il est encore trop jeune pour agir de la sorte.’

Alors que son sourire en coin se transformait en une expression amère, Jin se blottit dans l’étreinte de Gilly.

« Sœur aînée Mary m’a donné le cœur pour mon bien, et Gilly a soigneusement préparé la soupe pendant un mois entier avec des dizaines de nuits blanches. Je ne veux pas partager un repas aussi précieux avec ces idiots. »

« Jeune maître… »

Shcrrt, shcrrt.

Bien que trempés par la pluie, les jumeaux avaient continué à pelleter la terre.

Ils avaient atteint le mur souterrain vers minuit, et avaient finalement arrêté de creuser.

« Une cuillère ?! »

« Une seule cuillère ? C’est vraiment injuste ! Nous avons creusé le sol pendant toute la journée ! »

Les jumeaux Tona avaient réalisé tardivement qu’ils n’avaient pas décidé d’une “quantité” appropriée lors de leur accord avec Jin, et étaient furieux de leur soi-disant “récompense”.

Cependant, ils ne pouvaient pas exprimer leurs frustrations trop longtemps, car Jin les regardait fixement, comme pour leur dire de savourer la cuillerée avec reconnaissance.

‘Sales gosses… Si on pouvait gagner une cuillerée de soupe du cœur de phénix en un jour de pelletage, la plupart des gens dans le monde entier viendraient me voir en courant.’

Jin pensait vraiment que les jumeaux devaient être extrêmement reconnaissants de recevoir une cuillerée de soupe de sa part.

____

N’hésitez pas à laisser vos impressions en commentaires et à laisser une réaction pour que je sache si l’histoire vous plaît.

____

Scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 5 VF

Bonne lecture en ligne du Scan Scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 5 en VF. N'oubliez pas de partager ce scan auprès des autres Otaku. Nous sommes toujours à jour avec les derniers chapitres. Scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 5 VF est disponible en lecture en ligne VF sur mangalus.com.
Chapitre Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 5 - Scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 5 - lecture en ligne Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 5 - manga scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 5 - lecture Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 5 FR
Lecture en ligne scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 5 VF
Nous nous efforçons de toujours vous fournir les derniers mangas sortis en scan mais aussi d'anciennes pépites issu de la culture nippon, chinoise et taiwanaise. Nous ne traduisons pas les chapitres. Toutes les images que vous voyez ici sont traduites par des teams de Scantrad que nous remercions infiniment, car sans eux on n'aurait pas de scan Novel : Swordmaster’s Youngest Son – Chapitre 5 VF aussi facilement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button