Novel : Second Life Ranker – Chapitre 76

[Trad par SP76]

[Check par Hactys]

 

À l’intérieur du trésor, des montagnes d’or et de trésors brillaient de mille feux. Et juste en passant ses yeux dessus, il pouvait dire que chacun d’entre eux coûterait pas moins que toute sa fortune pour les acheter.

Même l’unique bijou posé près de la porte était si beau et si translucide. De plus, il pouvait sentir une énorme quantité de mana contenue à l’intérieur.

‘Celui-là est au moins A++.’

S’il devait être façonné en artefact, il posséderait une valeur incommensurable.

Et le trésor était rempli de richesses célestes comme celle-là, ce qui attisait sa cupidité.

Après avoir réussi à assouvir son désir, Yeon-woo était sur le point de précipiter sa démarche dans le trésor,

« Oh, avant de partir, j’ai une question à te poser. »

Mais il fut arrêté par la remarque soudaine d’Hermès.

« Serais-tu intéressé par ceci ? »

Hermès demanda avec un sourire enjoué sur son visage en montrant les artefacts sur son corps ; son casque-Petasos, ses sandales-Talaria, et son bâton-Caducée. C’étaient tous des artefacts qui symbolisaient le dieu du voyage, Hermès.

« C’est embarrassant de le dire moi-même, mais je peux t’assurer que ces objets sont aussi parmi les meilleurs en leur genre. Si tu souhaites t’emparer d’un de mes artefacts, je t’ordonne également de devenir mon apôtre. »

C’était une offre choquante qui aurait mis en émoi toute la Tour si la nouvelle était parvenue aux oreilles de quelqu’un d’autre.

Pour autant que Yeon-woo le sache, Dieu sur Terre était plutôt un être conceptuel. Mais dans la Tour, les dieux sont des êtres « réels », capables d’exercer une force sur le monde physique.

En tant que tels, les divinités de La Tour possédaient un pouvoir inégalé par les joueurs, et plusieurs groupes religieux vénéraient ces divinités.

L’un des Huit Clans, « l’Armée du Diable », était un exemple bien connu de clan composé uniquement d’adorateurs de ces divinités.

Et les joueurs au sommet de ces groupes religieux étaient connus sous le nom d’apôtres.

Ils étaient les messagers, les prophètes et aussi les avatars de leur dieu. Et grâce aux capacités de leurs dieux, les apôtres avaient pu s’établir dans la Tour en tant que leaders.

On disait d’eux qu’ils pouvaient rivaliser avec les Seigneurs, qui exerçaient une influence considérable sur la Tour grâce à leurs nombreux partisans, ou avec les surhommes, des armées composées d’un seul homme qui s’était entraîné à dépasser les limites du corps humain et avait acquis des capacités titanesques.

Et en ce moment, Hermès offrait une telle position à Yeon-woo.

Hermès était l’un des Dodécathlon, l’une des douze principales divinités de l’Olympe.

Parmi toutes les divinités de ce monde, il était certainement l’une des plus fortes.

Être l’apôtre d’un dieu tel que lui lui donnerait des avantages au-delà de son imagination.

De plus, Petasos, Talaria, ou le Caducée, n’importe lequel d’entre eux pourrait être aussi bon qu’Aegis, selon la situation.

Et en plus du pouvoir qu’il recevrait en tant qu’Apôtre,

‘ça pourrait être encore mieux que de prendre l’Astrape.’

Cependant, Yeon-woo secoua calmement la tête une fois de plus.

« Je suis désolé. J’ai peur de ne pas pouvoir accepter votre offre. »

‘Parce que je ne peux pas me laisser enchaîner.’

C’était le credo qu’il avait gardé en tête depuis le tout début.

*Rictus*

« Je vois. Je suppose que c’est ta voie. »

Bien qu’un simple mortel ait rejeté son offre, plutôt que d’être offensé, Hermès arbora un doux sourire comme s’il s’y attendait.

« C’est mon chemin ? »

Les mots vagues d’Hermès éveillèrent la curiosité de Yeon-woo, mais il ne put rien demander de plus car il vit Hermès faire un geste de la main.

Finalement, Yeon-woo n’eut d’autre choix que d’entrer dans le trésor.

Après avoir franchi la porte, il s’empressa de traverser la chambre en empruntant le passage qui longe les montagnes de trésors.

Mais après avoir fait seulement quelques pas, Yeon-woo commença à entendre des voix qui résonnaient dans sa tête.

[Hé ! Prends-moi…”]

[Non, n’écoute pas ça. Je suis celui dont tu as besoin.]

[Et moi, alors ? N’ai-je pas l’air tentant ?]

[Si tu ne me prends pas, tu le regretteras à jamais.]

C’étaient les voix des Egos qui habitaient les artefacts. Les Egos qui avaient été réveillés par le pouvoir des dieux mais avaient fini par être bloqués dans cet endroit depuis les temps immémoriaux.

Leurs voix résonnaient aussi bien que celles du diable.

Mais Yeon-woo réussit à ignorer leurs voix et à marcher plus loin dans le trésor.

[Échec de l’évaluation]

[Échec de l’évaluation]

[Évaluation réussie]

[ La compétence « Yeux Draconiques » a augmenté.]

[‘Yeux draconiques’ a été amélioré. Vous êtes maintenant autorisé à jeter un coup d’oeil sur la vérité de plus de choses dans le monde.]

Dès que le message apparut, Yeon-woo fut bombardé d’une tonne d’informations. On lui racontait l’histoire et même les secrets que les artefacts renfermaient.

La plupart des informations restaient encore « inaccessibles », mais même en les regardant, il pouvait augmenter sa compétence.

Yeon-woo dut traverser plusieurs chambres avant d’atteindre la dernière. La chambre où reposent les armes du Dodécathlon.

*Creak*

En entrant, Yeon-woo se sentit enveloppé par une sorte d’énergie vigoureuse, puis se laissa  aller.

Mais avant qu’il puisse se demander ce que cela pouvait être, il fut stupéfait par la conception de la chambre.

Le long du mur, étaient accrochées les armures et les armes représentant douze dieux, et en dessous, se trouvaient les superbes peintures murales des moments les plus mémorables de chaque dieu.

Des plus petits détails à la vue harmonieuse créée par les peintures murales, la beauté pure de la chambre lui coupa le souffle.

Après avoir été étourdi pendant un peu plus longtemps, Yeon-woo reprit ses esprits et essaya d’évaluer les artefacts.

Peut-être grâce à la compétence qu’il a acquise en venant ici, il ne put voir les informations qu’après quelques échecs.

[Arc solaire d’Apollon]

[Classification : ???]

[Évaluation : ???]

[Description : Le grand arc utilisé par Apollon, le dieu du tir à l’arc, de la musique et de la prophétie. Sa flèche brûlera tous les vils.]

[Trident de Poséidon]

[Classification : ???]

[Classement : ???]

[Description : La lance utilisée par Poséidon, le dieu de la mer et de la tempête. Elle a le pouvoir de créer des raz-de-marée.]

[Marteau de flamme d’Héphaïstos]

[Classification : ???]

[Classement : ???]

[Description : Le marteau utilisé par Héphaïstos, le dieu du feu et de la métallurgie. Chaque coup de marteau fait jaillir des flammes. Les artefacts fabriqués avec ce marteau possèdent une grande force sans faille.]

Cependant, contrairement aux artefacts qu’il avait vus dans les chambres extérieures, leur classification et leur classement étaient cachés derrière des points d’interrogation et peu d’informations étaient données dans la description.

Pourtant, il pouvait dire d’instinct que chacun d’entre eux était un artefact contenant un pouvoir absolu. Ils étaient tous assez puissants pour lui faire pousser des ailes tout seuls.

En particulier, pour quelqu’un qui avait pratiqué la métallurgie, l’esprit de Yeon-woo bascula lorsqu’il vit le marteau de flamme.

Mais dès qu’il passa à l’artefact accroché juste à côté, son esprit s’arrêta complètement.

[L’égide d’Athéna]

[Classification : ???]

[Classement : ???]

[Description : Le bouclier utilisé par Athéna, la déesse de la sagesse, du courage et de la justice. Il est composé de neuf couches de fines plaques de métal et d’une tête de Gorgone, qui peut pétrifier l’adversaire, incrustée au centre du bouclier.]

« C’est ça.

Yeon-woo passa soigneusement sa main sur Aegis.

Il sentit le bouclier trembler à son contact, comme s’il était heureux de le voir.

[Voulez-vous choisir ‘Athena’s Aegis’ comme récompense ?]

Un petit message s’afficha juste devant ses yeux.

Au moment où il était sur le point de dire oui, Yeon-woo fut arrêté par une pensée soudaine qui a traversé son esprit.

« Mais où sont les artefacts de Zeus ? »

Malgré le fait que ce soit la dernière chambre, il n’y trouva pas les artefacts de Zeus.

‘En y réfléchissant, il y avait plusieurs gradés équipés de l’artefact des Olympiens, mais je ne pense pas qu’il y ait eu quelqu’un utilisant celui de Zeus.’

En fait, Yeon-woo préférait Astrape à Aegis.

Pour Yeon-woo dont l’agilité et la mobilité élevées étaient les armes principales, il était plus pratique de se battre avec une lance qui pouvait anéantir ses adversaires d’un coup de tonnerre qu’avec un bouclier si lourd qu’il ne pourrait même pas se tenir correctement en le tenant.

Bien sûr, il devrait peut-être y repenser si Astrape avait également une taille qui le rendait difficile à transporter, mais il voulait au moins jeter un coup d’œil avant de décider lequel choisir.

Alors qu’il était perdu dans ses pensées, Yeon-woo fit inconsciemment un pas dans la partie intérieure de la chambre.

Juste à ce moment-là,

*Wooong*

Yeon-woo sentit quelque chose trembler dans sa poche intérieure.

En retirant rapidement la source de la vibration, il remarqua que l’aiguille des heures de la montre de poche tournait rapidement.

Puis, après quelques secondes, l’aiguille des heures s’arrêta soudainement.

Surpris par cet événement soudain, il essaya de secouer la montre de poche pour voir s’il y avait un problème.

Mais lorsqu’il bougea la montre, l’aiguille des heures se mit à bouger en réponse à ses mouvements.

“Une boussole ?”

Il pensait à ça en voyant l’aiguille des heures bouger.

Yeon-woo posa alors la montre à gousset à plat.

L’aiguille des heures indiquait le chiffre 11. Il menait plus loin dans la chambre.

Les yeux plissés de suspicion, Yeon-woo suivit la montre à gousset à pas lents.

Bientôt, Yeon-woo arriva dans une impasse.

Lorsqu’il leva les yeux, il vit une immense peinture murale représentant un dieu enveloppé par le tonnerre, prêt à lancer sa lance vers quelque chose qui se cache derrière des nuages sombres.

Le paysage représenté sur la peinture était si dynamique qu’on avait l’impression que les personnages allaient s’animer d’un moment à l’autre.

En regardant la peinture murale de plus près, Yeon-woo a remarqué qu’il y avait une couture cachée, soigneusement dissimulée le long du contour des objets dans les peintures.

C’était une porte cachée.

Il ne peut pas y avoir d’autre endroit.

Yeon-woo poussa la fresque aussi fort qu’il le pouvait.

*Rumble*

Le mur fut poussé vers l’intérieur, tout comme les portes en fer à l’extérieur du trésor.

Au-delà du mur, une petite pièce d’environ 10 pyeong fut révélée    (NDT : environ 30 m²). 

Mais contrairement à l’autre chambre, cette pièce était remplie de peintures murales se rapportant aux mythes de Zeus de chaque côté de la pièce, y compris le sol et le plafond.

Elle était également remplie d’armes et d’armures encore plus majestueuses que les artefacts des autres dieux.

« Ce doit être la chambre de Zeus !”

Comme un homme possédé, Yeon-woo traversa la pièce, laissant derrière lui tous les autres artefacts, et se dirigea directement vers l’autel situé de l’autre côté de la pièce.

Un feu jaune brûlait avec éclat dans les braseros de bronze placés de part et d’autre. Au milieu, il y avait une statue de Zeus assis sur son trône, les yeux fermés, et sur ses genoux, il y avait une lance jaune foncé qui semblait faire au moins trois mètres de long.

Sa surface était couverte d’étincelles électriques, créant une vue encore plus majestueuse.

Il n’eu même pas besoin de l’évaluer pour savoir ce que c’était.

« L’Astrape ».

Ici se trouvait l’arme utilisée par Zeus dans sa bataille contre son père, Cronos, et les autres Titans.

« C’est tout. Je n’ai besoin de rien d’autre.”

Son instinct lui disait qu’il fallait que ce soit ça.

Aegis ? Talaria ? Le Marteau de flamme ? Il n’avait besoin d’aucun d’entre eux.

Les autres artefacts des douze dieux ou même tous les trésors conservés dans le Trésor de l’Olympe n’étaient pas à la hauteur de cette seule pièce d’arme.

Voilà l’impact qu’eu l’Astrape sur Yeon-woo.

Il pouvait également comprendre pourquoi un tel artefact n’avait jamais fait la moindre apparition dans l’histoire de la Tour.

Parce qu’il se trouvait dans un endroit si profondément et si bien caché dans le trésor.

Yeon-woo lui-même n’aurait jamais été capable de le trouver sans l’aide du journal de son frère et de la montre à gousset.

« Attends une seconde, comment la montre a-t-elle trouvé l’emplacement de cette pièce ?

Yeon-woo était absorbé dans ses pensées alors qu’il examinait la montre à gousset.

Il avait ignoré tous les détails liés à cette montre à gousset en supposant qu’il s’agissait de caractéristiques cachées que son frère y avait laissées, simplement parce qu’il n’avait pas la capacité de révéler ses secrets.

C’est pourquoi il voulait augmenter la compétence des Yeux Draconiques aussi vite que possible, et apprendre la même métallurgie qu’Henova.

Mais il cessa vite d’y penser. Pour l’instant, Yeon-woo n’avait toujours aucun moyen de découvrir les secrets de la montre à gousset.

Pour l’instant, il était plus important de prendre la fortune que la montre à gousset lui apportait.

“Je vais la prendre.”

Yeon-woo approcha sa main droite d’Astrape.

Mais au moment où le bout du doigt de Yeon-woo toucha l’arme,

*Tremblements*

Le bracelet noir enroulé autour de son poignet droit se mit soudainement à vibrer.

Et ensuite,

*Fshsh*

L’Astrape se désintégra en poussière.

Tout comme la Clé de l’Olympe avait disparu après avoir déverrouillé la porte du Trésor de l’Olympe.

Sa poussière se dispersa dans l’air.

« … ! »

Le visage de Yeon-woo devint complètement raide à cause de cette situation ridicule.

‘L’Astrape a été détruit par mon contact ? Alors que va-t-il se passer maintenant ?’

Mais au moment où Yeon-woo sombra dans la panique,

*Sifflement*

Avec une rafale de vent, les particules éparpillées d’Atrape commencèrent à voler vers le Bracelet Noir.

*Whoosh*

Le Bracelet Noir émana une aura noire, et l’aura se répandit dans l’espace environnant comme si elle allait couvrir le monde entier de son obscurité.

Puis,

*Rattle* *Clank*

Les particules jaunes qui touchaient l’aura furent teintées de noir, amenées vers le bracelet et connectées pour former une longue chaîne.

Et quand la chaîne eut assimilé toutes les particules, elle commença à s’enrouler autour du bras droit de Yeon-woo comme un serpent.

*Clang*

Finalement, avec le son clair et fort d’une cloche, le processus se termina.

Astrape, qui avait maintenant pris une nouvelle forme – celle d’une chaîne noire – était fermement connecté au bracelet noir comme s’il en avait fait partie depuis le tout début.

À ce moment-là, Yeon-woo se souvint de ce qu’Hermès avait dit juste avant d’entrer dans le trésor.

« Je suppose que c’est ta voie.”

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button