Novel : Second Life Ranker – Chapitre 70

[Trad par SP76]

[Check par Hactys]

 

Lorsque Bahal sortit du café, un groupe de joueurs qui bloquait les rues se rassemblèrent autour de lui.

Les Bêtes Enflammées. C’était l’unité de combat du Dragon Rouge, également connue comme l’unité d’escorte de Bahal.

Bahal regarda les rues désertes en fronçant les sourcils.

« Vous bloquez encore les rues ? Je vous ai dit de ne pas faire de bêtises. »

« Comme vous le savez, monsieur, il y a beaucoup de joueurs à vos trousses dans la Tour. Il n’y a pas de mal à être prudent. »

Bahal secoua la tête en entendant les paroles du chef.

En fait, même s’ils étaient appelés son unité d’escorte, ils étaient à l’origine l’une des forces d’intervention spéciales encouragées par le chef du Dragon Rouge. Les membres de la Bête de Flamme ne suivaient pas Bahal par loyauté. Ils avaient simplement reçu l’ordre de suivre ses ordres.

Et c’était la raison pour laquelle ils le suivaient, mais ignoraient souvent ses ordres dans le détail. Surtout avec l’atmosphère inquiétante qui régnait dans toute la Tour,…

La puissance d’un clan se mesurait aux compétences de ses Rankers, ils ne pouvaient donc pas se permettre de perdre un joueur comme lui.

Bahal essaya d’expliquer qu’une telle chose ne pourrait jamais arriver dans un endroit comme le Quartier Extérieur, mais ils n’écoutèrent pas.

Bien sûr, le fait qu’ils n’aient pas suivi ses ordres ne le faisait pas se sentir mal.

Grâce à leur présence à ses côtés, il pouvait se déplacer plus librement sans avoir à s’inquiéter de tomber dans une embuscade.

« Mais monsieur, comment se fait-il que le pillard ne soit pas venu avec vous ? »

« Eh bien, il a dit qu’il allait considérer notre offre. »

Le chef fronça les sourcils comme s’il était contrarié.

« Il est assez audacieux pour un novice. »

Il semblait que la décision de Yeon-woo l’avait irrité, lui qui avait une loyauté profondément ancrée envers le Dragon Rouge.

Bahal gloussa et fit un signe de la main.

« Ne le prenez pas si sérieusement. C’est juste un novice débordant de fierté, tu sais ? On est tous passés par là après avoir passé le tutoriel. « 

« Mais quand même, quelle impolitesse de sa part…. »

« Calmez-vous. De toute façon, il regrettera d’avoir refusé notre offre lorsqu’il grimpera dans la Tour. »

Le leader acquiesça et ne parla plus.

Il était également d’accord sur le fait que la Tour n’était pas un endroit que l’on pouvait comprendre en faisant simplement l’expérience du tutoriel.

« Et notre objectif était d’empêcher les autres clans de l’approcher en premier lieu. Je veux dire, je suis venu le voir en personne, quel genre d’idiot oserait l’approcher maintenant ? Maintenant, il ne peut compter que sur notre clan. Au fait… »

Bahal agita doucement la main pour changer de sujet. Un regard acéré apparut sur son comportement auparavant doux.

« Comment s’est passée l’enquête ? Vous avez trouvé quelque chose ? »

Le chef répondit par un hochement de tête.

« Ça s’est passé exactement comme vous l’aviez prévu, monsieur ».

« C’est le cas ? Ha, haha ! Leonte, il n’a pas changé du tout. C’est un ami très cohérent. »

En fait, la raison pour laquelle Bahal avait rendu visite à l’extérieur de La Tour n’était pas simplement pour recruter Yeon-woo. Cette tâche aurait pu être facilement accomplie en envoyant simplement l’un des membres des Bêtes Enflammées.

Au lieu de cela, il prit cette tâche personnellement afin de cacher son véritable objectif. Pour rechercher la localisation de Leonte.

Il n’y a pas longtemps, une étrange information était arrivée sur le réseau de renseignement du Dragon Rouge.

Il s’agissait de Leonte, dont on savait qu’il avait l’intention de devenir le nouveau Wushen de Cheonghwado, qui complotait secrètement quelque chose à l’étage des didacticiels.

Dragon Rouge savait déjà que Cheonghwado était derrière Arangdan, mais ils n’avaient pris aucune mesure à ce sujet.

S’ils exposaient ce secret seuls, cela ne ferait pas beaucoup de mal à Cheonghwado. Pour que cela compte, ils devaient trouver quelque chose de plus confidentiel et le révéler en une seule fois.

Et maintenant, ils ont obtenu une nouvelle information indiquant qu’Arangdan était en fait le groupe privé de Leonte. Et qu’il enlevait des joueurs dans le tutoriel et fabriquait quelque chose en utilisant leurs vies comme matériau.

Par conséquent, le Dragon Rouge avait conclu que le problème nécessitait une enquête plus approfondie, déléguant toute l’autorité et la responsabilité de cette enquête à Bahal.

Il était autrefois le coéquipier de Leonte à Arangdan, Bahal le connaissait donc mieux que quiconque dans le clan.

Bahal avait donc commencé à rechercher les traces d’Arangdan et de Leonte avec son équipe, les Bêtes Enflammées.

Leurs flux de fonds, le déploiement des ressources, et les données personnelles des joueurs envoyés au tutoriel.

Et peu de temps après, ils étaient arrivés à une conclusion.

« Ils essaient de fabriquer un orbe magique à partir de centaines, voire de milliers de joueurs… Je pensais que ce genre d’histoires ne pouvait se trouver que dans les mythes ou quelque chose comme ça. Jamais je n’aurais imaginé que quelqu’un puisse réellement commettre une telle atrocité. »

Bahal n’avait pas encore compris ce que Leonte fabriquait exactement. Mais il pouvait en déduire le type de fonction qu’il pourrait avoir.

Un organe de mana (魔力器官), également connu sous le nom de moteur de mana (機關).

Chaque joueur dans le monde, dans la Tour, possède du mana dans son corps. Et le vaisseau qui contient ce mana s’appelle l’Organe de Mana.

Cependant, comme l’organe de mana fait partie du corps, il y a une certaine limite à la quantité de mana qu’il peut contenir.

Bien qu’il soit dit que la taille du vaisseau d’une personne peut augmenter une fois que le joueur atteint un niveau surhumain tel que celui d’un Ranker ou d’un Seigneur, seule une infime minorité a atteint ce point. Et même pour eux, le manque de mana restait un problème.

De nombreux joueurs avaient cherché des moyens de s’approvisionner en mana auprès de sources extérieures.

Les tout premiers produits issus de leur travail acharné étaient les objets connus sous le nom de potions.

Et une fois que leur expérience s’avéra concluante, divers types d’objets se répandirent dans la Tour.

Les outils magiques(魔道具), des objets dotés de diverses options, et la Source de mana(魔力源), un stockage pour le surplus de mana. Les joueurs avaient même créé des compétences connues sous le nom de  » Drain d’énergie  » pour retirer le mana des autres joueurs.

Mais comme on dit, l’avarice ne connaît pas de limites.

Les joueurs recherchaient toujours des moyens de gagner encore plus de mana, au point d’essayer de créer des choses qui pourraient leur donner une réserve infinie de mana.

Bahal était sûr que c’était ce que Leonte avait à l’esprit.

Plus le mana est pur, plus il est capable de produire de l’énergie.

La source de mana la plus pure jamais connue dans l’histoire de la Tour était une âme humaine, et le moyen le plus simple de l’extraire était de la presser hors de son corps charnel.

Dans le passé, il y avait eu plusieurs tentatives d’utiliser le mana extrait avec cette méthode cruelle, mais chaque tentative s’était soldée par un échec.

Parce que le mana extrait des âmes humaines était facilement corrompu par les esprits maudits des morts.

Mais étant conscient de ces risques, Leonte avait quand même essayé d’extraire le mana des âmes des joueurs vivants.

Il doit avoir trouvé un moyen de faire usage de ce mana.

Un moyen de traiter le mana. Un moyen de l’empêcher d’être corrompu.

« Ne me dites pas qu’il a fabriqué “la pierre”. »

Il y avait une légende transmise depuis les temps anciens parmi les alchimistes.

Il existe une substance capable de contenir le mana de façon aussi dense que l’organe magique des maîtres du mana, la race des dragons.

Et ils l’appellent ‘la pierre’ ou ‘le coeur’.

Eh bien, c’est toujours impossible. Si ça ne l’était pas, il n’aurait pas été révélé au monde.

Même s’il savait qu’un tel objet ne pouvait pas exister, il devait quand même obtenir la procédure et le produit.

« Ce sera d’une grande aide pour notre clan, le Dragon Rouge, et pour moi. »

Bahal se lécha les lèvres par anticipation.

« Alors, avez-vous trouvé l’endroit où se trouve Leonte ? »

« Nous l’avons déjà trouvé dans le tutoriel, et il se déplace actuellement dans cette direction. »

« Très bien. Alors nous allons nous diriger vers eux. Comme je l’ai dit, notre objectif est de sécuriser à la fois l’objet et Leonte. Toutefois, si vous pensez que vous ne pouvez pas les sécuriser tous les deux, vous pouvez tuer Leonte. Mais vous devez apporter l’objet par tous les moyens. »

« Compris ! »

« Ok, allons leur donner un accueil chaleureux. »

Enfin, Bahal et Flame Beast ont sauté dans l’action.

Afin de chasser Leonte.

Mais ils ne savaient pas que l’objet qu’ils devaient se procurer n’était pas entre les mains de Leonte.

* * *

« Henova. »

« Qu’est-ce que c’est, gamin ? »

Yeon-woo pensa alors que Henova était toujours Henova.

Bien qu’il connaissait maintenant le nom de Yeon-woo, même s’il était faux, il ne l’appelait toujours pas par son nom.

Mais la différence était qu’il regardait maintenant Yeon-woo d’un air satisfait.

Il devait être heureux de voir un joueur armé d’armes et d’armures de sa création pour la première fois depuis longtemps.

Yeon-woo sourit pendant une seconde et continua d’une voix calme.

 » Je ne sais pas combien de temps il faudra avant que je puisse revenir. « 

« Hmm. »

Yeon-woo remarqua que Henova tressailli pendant une fraction de seconde, mais il gonfla son estomac en faisant comme si de rien n’était.

« Bien sûr que tu le feras. Après tout, tu es un joueur qui essaie de grimper dans la Tour. Pourquoi as-tu pris la peine de me le dire ? »

Yeon-woo allait dire quelque chose, mais renonça vite et secoua la tête.

« Rien, juste pour que tu saches… »

Henova aurait-il une idée ?

Que c’était un adieu pour toujours.

‘Ça ne lui fera aucun bien si je me rapproche de lui. Je ne veux pas qu’il soit impliqué dans cette vengeance.’

Il savait déjà pourquoi son frère l’avait tant aimé.

Il devait en finir ici.

Le chemin devant lui était très difficile et assez périlleux. Non seulement lui, mais aussi les gens à côté de lui étaient destinés à marcher sur un chemin épineux.

Yeon-woo ne pouvait pas laisser cela arriver à Henova.

Comme il l’avait dit à Galliard,

‘C’est ma guerre.’

Il ne pouvait pas la laisser entre les mains des autres.

« Merci pour tout ce que tu as fait pour moi. »

Henova porta sa pipe à sa bouche en agitant ses mains sans regarder dans sa direction.

Mais Yeon-woo savait maintenant que c’était sa façon de dire « Prends soin de toi ».

Après s’être incliné une dernière fois, Yeon-woo s’est dirigé vers la Tour.

* * *

Yeon-woo se tenait devant l’énorme porte en fer.

La Tour, un endroit mystérieux où l’homme qui monte au dernier étage peut devenir un dieu.

Bien qu’il l’avait déjà ressenti plusieurs fois auparavant, la Tour était tout simplement trop grande. Elle ressemblait presque à un pilier soutenant le ciel pour l’empêcher de tomber.

Alors qu’il était sur le point d’ouvrir la porte, il a entendu quelqu’un se précipiter vers lui par derrière.

« Stooooooooooop ! »

Une main géante surgit par derrière et l’attrapa.

*Arrf* *Arrf*

Le propriétaire de la main haleta lourdement.

Il surpassait Yeon-woo d’une tête.

C’était Phante.

Son visage était un rouge brûlant, comme s’il avait couru un long chemin longtemps.

« Tu n’as même pas écouté quand je t’ai supplié d’aller à la Tour ! Qu’est-ce qui t’a fait changer d’avis tout d’un coup ? Et pourquoi ne nous as-tu pas dit que tu y allais ? Tu aurais pu nous laisser un message ou autre ! »

Yeon-woo inclina sa tête sur le côté comme s’il ne comprenait pas.

« Pourquoi le ferais-je ? »

« Putain ! »

Phante se frappa à la poitrine avec ses gros poings comme s’il était frustré.

Yeon-woo rétrécit ses yeux.

« Je ne sais pas ce que vous pensez de moi, mais je n’ai pas le temps de jouer à la maison avec vous deux. La récréation est terminée. Je suis occupé par mes propres affaires. »

Phante avait beaucoup de choses à dire aux mots froids de Yeon-woo, mais il ne pouvait pas ouvrir la bouche facilement.

Les deux yeux flamboyants brillaient sous son masque désormais noir. Cette aura intense lui rappelait les yeux féroces de Yeon-woo qu’il avait affrontés dans le tutoriel.

L’image d’un homme fort mais moralisateur.

Il ressemblait tellement aux yeux de son père, le Roi Martial, avant une guerre.

« Mais qu’est-ce que tu vas faire… »

Alors que Phante restait sans voix, Edora arriva.

Elle sourit en balayant ses cheveux trempés de sueur.

« Alors tu peux y aller en premier, Oraboni. »

Phante regarda Edora avec surprise. Yeon-woo fronça également les sourcils à sa remarque car il ne pouvait pas dire ce qu’elle pensait.

Puis, son sourire s’éclaircit lorsqu’elle a prononcé la phrase suivante.

« Mais nous te suivrons juste derrière. C’est à nous d’aller où nous voulons, donc tu ne nous empêchera pas de te suivre, n’est-ce pas Oraboni ? »

Phante éclata alors de rire en pensant que c’était une excellente idée.

Yeon-woo lança un regard furieux à la fratrie pendant quelques secondes, mais secoua rapidement la tête.

« Faites ce que vous voulez. Mais si vous restez à la traîne, je ne vous aiderai pas. »

« Kuhaha ! Ne t’inquiètes pas ! Je serai probablement à l’avant à détruire tout ce qui se trouve devant nous. J’ai déjà visité le premier étage, alors si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser. »

« Oh vraiment ? Je me souviens de quelqu’un qui n’a même pas compris les règles et qui a fait tout un bazar à cet étage. »

« Tais-toi. Je ferai mieux la deuxième fois. »

Laissant les frères et soeurs qui se disputent derrière soi,

*Creak*

Yeon-woo poussa la porte en fer.

L’entrée du premier étage de la Tour s’ouvrit lentement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button