Novel : Second Life Ranker – Chapitre 66

[Trad par SP76]

[Check par Hactys]

L’intrusion de Phante était la dernière chose à laquelle Yeon-woo s’attendait.

Heureusement, le mur brisé fut rapidement réparé par le cercle magique de restauration automatique installé par la Garde de nuit.

Cependant, l’esprit brisé de Hanova n’était pas encore réparé.

L’inconduite de la Garde de nuit et l’intrusion de Phante, toutes deux survenues à moins d’un jour d’intervalle.

Henova se demandait ce qu’il avait fait pour mériter cela.

“Hoo-….Hoo….”

Henova tira une bouffée de sa pipe pour contrôler son humeur. Plusieurs sillons profonds étaient creusés au-dessus de ses sourcils.

*Tang* *Tang*

Mais sans tenir compte de l’agonie de Henova, Yeon-woo continua à marteler.

Il semblait qu’il avait encore plus d’intérêt pour la métallurgie après son premier travail réussi.

Cependant, le son du martelage, qui était auparavant si harmonieux pour Henova, semblait maintenant dissonant.

« Tu vas le laisser comme ça ? »

Yeon-woo regarda en arrière pendant un moment.

Dans le coin de la forge, il y avait Phante avec son corps gigantesque accroupi qui fixait Yeon-woo en frottant son œil meurtri avec un œuf.

Quand leurs yeux se sont rencontrés,

« …. »

« …. »

*Tang* *Tang*

Yeon-woo se retourna immédiatement pour continuer à marteler.

« Hé ! »

Se sentant méprisé, Phante se leva d’un bond et cria à tue-tête dans un accès de colère.

Mais Yeon-woo ne lui accorda pas un seul regard.

*Tang* *Tang*

« J’ai été pris au dépourvu à l’instant. Donc ça ne compte pas ! »

*Tang* *Tang*

« On recommence. Je vais t’écraser cette fois-ci ! »

*Tang* *Tang*

« Viens dehors. Combattons d’homme à homme ! Guerrier contre guerrier ! Finissons-en avec ça. »

*Tang* *Tang*

« Putain de merde ! Écoute-moi quand je te parle ! »

Phante gueulait alors que Yeon-woo ignorait chaque mot qu’il disait.

Pendant un moment, il se demandait s’il devait frapper Yeon-woo au visage ou pas.

Mais se battre avec quelqu’un qui n’a pas la volonté de se battre ternirait sa réputation de fier guerrier de la Tribu des Unicornes. Et il ne voulait pas que cela arrive.

« Bien sûr, se battre contre quelqu’un d’innocent est un grand déshonneur. Mais il semble que détruire la forge d’un innocent n’est pas vraiment un déshonneur. Hmm… Je vais devoir demander au Roi Martial plus tard. »

Henova marmonna à voix basse.

Phante tressailli à ses mots.

En entendant la voix de Yeon-woo de l’intérieur, il s’était introduit dans ce bâtiment à l’apparence minable sans trop réfléchir.

Mais jamais, dans ses rêves les plus fous, il n’aurait pensé que c’était la forge d’un forgeron qui avait fourni des armes à sa tribu plusieurs fois auparavant.

Le pire, c’est que c’était une connaissance de son père.

Donc, dans un effort pour surmonter son embarras,

« Combattez avec moi ! »

Phante choisit d’ignorer Henova et de continuer à regarder Yeon-woo.

Les rides au milieu du front de Henova se creusèrent.

Il débattait plusieurs fois avec lui-même pour savoir s’il devait ou non sortir la hallebarde qui avait été laissée dans la réserve pendant les dix dernières années.

La seule raison qui l’en empêchait était Edora.

« S’il vous plaît, buvez un peu de ceci et calmez-vous. »

Edora fit un grand sourire et tendit une tasse de thé de coing chaud à Henova.

Alors que Henova prenait la tasse, ses yeux s’attardaient sur l’épée qu’elle portait avec elle.

« Ton épée me semble familière. »

Edora sourit timidement.

« Vous souvenez-vous ? C’est l’épée que vous aviez forgée pour moi quand j’étais très jeune. »

« Oh, c’est vrai. Maintenant je me souviens. Tu étais cette petite fille têtue du Roi des Martiaux. As-tu déjà grandi à ce point ? »

Henova gloussa en se souvenant d’une fille avec ses jolis yeux ronds tirant sur son pantalon et lui demandant de lui fabriquer une épée.

En y repensant, il y avait aussi un garçon qui était un tel fauteur de trouble.

Ce qu’il pouvait facilement relier à ce jeune homme.

Il semble qu’il n’ait pas beaucoup changé depuis la dernière fois qu’il l’a vu.

« Au fait, tu vas l’arrêter ? »

Henova désigna Phante du menton.

Il harcelait toujours Yeon-woo pour qu’il se batte avec lui.

« Il n’y a pas grand chose que je puisse faire quand il est comme ça. C’est ce genre d’homme. »

Edora le dit comme si elle était déjà trop habituée à cela.

« Hmm…. »

Henova laissa échapper un profond gémissement.

* * *

À partir de ce jour, en plus de Yeon-woo, deux autres personnes commencèrent à visiter la forge de Henova tous les jours.

« Tu vas te battre contre moi aujourd’hui ? Allez, sois un homme ! »

*Tang* *Tang*

Bien sûr, Yeon-woo l’ignora.

Mais Phante n’avait pas abandonné.

Alors il continua à le harceler,

« Un guerrier doit accepter un défi en duel ! »

Quand Yeon-woo martela,

« Alors combattez-moi si vous êtes un guerrier ! »

Quand il prenait un repas,

« Battons-nous ! »

Même quand il allait aux toilettes pour faire ses besoins.

« Allez ! »

Cependant, Yeon-woo agissait toujours comme s’il ne l’avait pas entendu du tout.

Alors à partir d’un certain moment,

« Arrête d’agir comme si tu ne m’entendais pas ! Je vais vraiment te frapper au visage. »

Ses demandes se transformèrent en menaces,

« S’il te plaît, je veux vraiment me battre avec toi. »

Puis les menaces se sont transformées en supplications,

« Je t’en supplie…. »

Et à la fin, il était au bord des larmes.

N’importe quelle autre personne aurait au moins prêté attention. Mais Yeon-woo s’entêta à marteler sans lui accorder un seul regard.

*Tang* *Tang*

« S’il vous plaît… »

La patience de Henova finit par s’épuiser et éclata.

« Combattez-le et finissez-en ! »

« Ouais ! Fais ce qu’il dit ! »

Phante ajouta son grain de sel.

Henova jeta un regard furieux à Phante.

« Toi, ferme ta gueule ! »

Phante regarda Yeon-woo avec ses lèvres scellées.

Henova fixait également Yeon-woo.

Edora, qui lisait tranquillement un livre dans un coin, leva la tête et se tourna vers Yeon-woo.

Tous les regards étaient braqués sur lui.

« …. »

Finalement, Yeon-woo abaissa son marteau et regarda Phante avec des yeux agacés.

« Pourquoi dois-je me battre contre toi ? »

« Tu peux mesurer tes compétences contre les miennes en tant que guerrier ! »

« Le fait est que je m’en moque. Tu peux appeler ça une victoire. N’avons-nous pas déjà parlé de ça ? »

« Mais… Ça ne marche pas comme ça ! »

« A quoi bon me battre ? »

« Quel genre de guerrier parle de bien ou de mal quand il se bat ? »

« Je le fais. »

La réponse emphatique de Yeon-woo laissa Phante abasourdi.

Né et élevé comme un guerrier, Phante ne pouvait rien comprendre à Yeon-woo.

« Ou on peut faire un pari. »

Yeon-woo le disait avec un sourire malicieux.

« Oublie le combat si tu ne veux pas parier. »

Puis il tourna la tête vers l’enclume.

« Hmm, le perdant sert le gagnant comme son hyung ! »

Phante cria d’urgence.

Yeon-woo tourna de nouveau la tête avec un air renfrogné .

« Est-ce que tu écouterais même un hyung ? »

« Bien sûr que je le ferais ! »

Phante criait de façon fanfaronne en se frappant la poitrine avec son poing.

Yeon-woo relâcha sa prise sur le marteau.

« Très bien. Faisons-le. »

* * *

Après une minute ou deux,

*Puuuck*

Un bruit sourd et très fort fut entendu de l’extérieur de la forge.

*Creak*

Yeon-woo revint dans la forge en secouant la tête plusieurs fois,

« …. »

Et Phante l’a suivi avec ses épaules tombantes.

Sur son visage, il avait maintenant deux bleus au-dessus des yeux qui lui donnaient l’air d’un panda.

Henova pouvait déjà dire qui avait gagné le combat.

Maintenant que le combat était terminé, il ne devait plus rien avoir à faire pendant qu’il travaillait.

Mais alors qu’il ramassait son marteau, une pensée soudaine lui fit pencher la tête.

‘Hmm ? Attends un peu. N’est-il pas le fils du Roi des Martiaux ?’

Henova regarda Yeon-woo avec des yeux légèrement choqués.

‘Cela ne fait pas seulement une minute qu’ils ont commencé à se battre ?’

Edora regarda elle aussi Yeon-woo avec des yeux brillants.

Ils ont eu un match serré quand ils se sont battus précédemment dans le tutoriel. Mais maintenant, il n’a pas fallu beaucoup de temps à Yeon-woo pour maîtriser Phante.

« Il est devenu encore plus fort ! »

Il avait grandi à un rythme incroyable.

Yeon-woo s’assis devant l’enclume et ramassa son marteau malgré tous les regards fixés sur lui.

« Il va enfin se taire maintenant. »

Phante s’assit à côté de Yeon-woo et le regarda tremper le métal sans un mot.

Il avait l’air si pitoyable, presque comme un chiot assit sous la pluie.

Mais c’était une réaction naturelle après ce qui s’était passé.

Il avait passé toute sa vie à perfectionner ses talents de guerrier, mais il s’était retrouvé avec les deux yeux couverts de bleus.

Phante resta assit là avec un regard vide pendant un long moment, puis il décida tremblant de rompre le silence.

« Mais hyu…ng, pourquoi restes-tu ici, dans le District Extérieur, au lieu d’aller directement à la Tour ? »

Phante posa une question avec des yeux pleins de curiosité alors que brouillait légèrement le mot  » hyung  » dans la phrase.

Son niveau de compétence ne convenait pas à un endroit comme celui-ci. Mais pour une raison quelconque, il avait décidé de reporter l’ascension de la Tour.

Yeon-woo abaissa son marteau et regarda Phante d’un air indifférent.

« Ya ? »

Phante tressaillit à cause de cette remarque soudaine.

 » …Yo ? »

(ndt : Les phrases avec des adjectifs honorifiques en coréen doivent se terminer par ‘yo’. Dans cette scène, Yeon-woo fait remarquer que Phante n’utilise pas les honorifiques correctement).

Yeon-woo retourna à son martelage.

*Tang* *Tang*

Phante poursuivit ses paroles à la hâte.

« Je t’ai attendu si longtemps dans la Tour… »

Tout le temps qu’il était dans la Tour, il pouvait difficilement apaiser sa colère, peu importe ce qu’il faisait.

Il voulait tellement se battre avec Yeon-woo.

Phante et Edora étaient restés dans les étages inférieurs de la Tour afin de rencontrer Yeon-woo. La plupart des joueurs se rendaient directement à la Tour après le tutoriel. C’était le “bon sens”.

Les clans qui essayaient de recruter Yeon-woo avaient vécu la même chose. Ils avaient essayé de trouver Yeon-woo dans les étages inférieurs de la Tour, mais aucun d’entre eux n’avait réussi.

Et après environ un demi-mois à attendre anxieusement que Yeon-woo se montre, Edora eut une idée.

‘S’il n’était pas dans la Tour, il devrait être dans le Quartier Extérieur.’

Phante rit de son idée, disant que c’était impossible, mais Edora le persuada qu’il n’y avait aucun mal à vérifier. Ils sont donc sortis de la Tour.

Et c’est là qu’ils en entendirent parler. De ce qui s’était passé entre Yeon-woo et la Garde de nuit.

‘Donc il était là.’

Mais bien sûr, le résultat fut une défaite totale.

Phante était très fier de ses compétences et de ses capacités. Il pensait que personne de son âge ne pouvait l’égaler, et que même s’il escaladait la Tour, il ne trouverait aucun rival aux étages inférieurs.

‘Kahn, l’épée de sang ? Doyle, la Queue de Renard ? Vyram, l’épéiste marcusien ?’

Il y avait des joueurs dont on disait qu’ils étaient à la hauteur de lui, mais Phante lui-même ne les avait jamais considérés comme étant à son niveau.

Un expert tel que lui, cependant, fut instantanément mis à terre par Yeon-woo.

Il était difficile de comprendre pourquoi une telle personne restait dans le District Extérieur.

Cependant,

« Phante. »

« Ah… Oui ? »

Yeon-woo dit d’un ton irrité.

« Peux-tu te taire s’il te plaît ? Je ne peux pas me concentrer si tu continues à blablater comme ça. »

Yeon-woo scella fermement la bouche de Phante sous son autorité de « hyung » et se concentra pour marteler à nouveau.

*Tang*

*Tang*

* * *

Yeon-woo était conscient que Phante le regardait toujours avec des yeux enfoncés, mais il ignora simplement son regard.

Mais sous son masque, il y avait un léger sourire accroché à ses lèvres.

‘La raison pour laquelle je reste ici….’

Un sourire avec beaucoup de sens.

« Il y en a beaucoup.”

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button