Novel : Second Life Ranker – Chapitre 62

[Trad par SP76]

[Check par Hactys]

 

Dans l’étape du tutoriel, alors qu’on attendait le minuteur de remise à zéro, des visiteurs arrivèrent.

« C’est un sacré gâchis. »

Un homme en robe bleue parla d’un ton irrité en regardant les bâtiments en ruine.

Le cortège qui le suivait se tenait également debout, le visage raide.

C’était beaucoup plus grave que ce qu’ils avaient entendu dans le rapport.

Sans parler des survivants, tout ce qu’ils avaient construit, collecté et réalisé en le cachant à l’Île était réduit en cendres en une nuit. Même le « cœur » qu’ils avaient passé des années à fabriquer avait disparu sans laisser de trace.

Dans cette situation, il était pratiquement impossible de mener une enquête correctement.

« Bild, espèce d’imbécile.”

“J’aurais dû m’en douter quand il a agi avec tant d’avidité. Je veux dire, qu’est-ce qu’il a bien pu faire pour que ça se termine comme ça ?”

« Et moi qui pensais que le Seigneur Leonte n’était qu’à un pas de devenir le Wushen… Bon sang !

Il grinça des dents, jurant contre Bild, maintenant disparu. Mais en même temps, il devait être extrêmement prudent en le faisant.

« Trouvez-le à tout prix, même si cela signifie creuser les ruines ou fouiller toute l’étape du tutoriel ! »

« Compris ! »

« Compris ! »

Les assistants baissèrent la tête et se dispersèrent rapidement.

L’homme regarda alors de nouveau les ruines avec des yeux flamboyants.

*Gnash*

« A un moment crucial comme celui-ci…. »

L’homme en robe, son nom était Leonte. Un des cinq leaders de Cheonghwado, et autrefois membre d’Arthia.

* * *

« Donc, vous pouvez vraiment m’enseigner la métallurgie ? »

Yeon-woo ouvrit tranquillement sa bouche après que Henova eut récupéré.

Les sourcils de Henova frétillèrent une fois de plus.

« Tu… ! »

« Ce n’est pas une blague cette fois-ci. Je veux vraiment apprendre les bases de la métallurgie. »

Yeon-woo parlait sérieusement.

Henova posa doucement le marteau qu’il tenait après avoir réalisé que Yeon-woo était sincère. Puis il ramassa une pipe à fumer qu’il avait posée à ses pieds et l’a placée dans sa bouche.

‘Oh, c’est vrai. C’était un gros fumeur.’

Quand Yeon-woo observa calmement Henova.

*Hoo*

Henova souffla un nuage de fumée blanche dans l’air.

« Qu’est-ce que tu vas faire avec ça ? »

« Il y a quelque chose que je veux réparer. »

« Réparer ? Réparer quoi ? »

« Je suis désolé, mais je ne peux pas te le montrer. »

Yeon-woo tripota la montre dans sa poche.

Quand elle était revenue en sa possession, la montre était déjà en mauvais état.

Yeon-woo voulait ouvrir l’intérieur et, si possible, la réparer pour vérifier s’il y avait quelque chose d’autre qu’il avait manqué, ou si un autre indice était caché à l’intérieur.

Non, à part cela, c’était un objet qui contenait des souvenirs précieux de lui et de son frère. Il voulait le restaurer à son état d’origine.

Cependant, comme il s’agit d’un artefact magique, il y a plusieurs dispositifs magiques à l’intérieur qu’il n’ose pas toucher.

Henova pourrait être en mesure de le réparer. Il n’était pas seulement bon en métallurgie, mais aussi en alchimie et en ingénierie magique. Mais Yeon-woo ne voulait pas montrer la montre à gousset à Henova.

Il ne pouvait pas encore faire confiance à Henova.

Comme il était la personne la plus proche de son frère, il aurait compris à qui appartenait cette montre dès qu’il l’aurait vue.

Yeon-woo pouvait dire qu’Henova était un homme bon, mais cela ne signifiait pas qu’il fallait encore lui faire confiance.

Et surtout….

« Je veux la réparer moi-même. »

C’était l’objet que son petit frère avait laissé derrière lui.

Il voulait s’en occuper tout seul.

C’est peut-être de l’entêtement inutile, mais pour Yeon-woo, c’était une promesse qu’il s’était faite à lui-même.

« Ok alors. »

*Hoo*

Henova souffla de la fumée et hocha la tête avec nonchalance.

Une réponse différente de celle à laquelle Yeon-woo s’attendait.

« Je pensais que tu serais en colère contre moi. »

« Pourquoi le serais-je ? »

« Parce que je te demande de m’enseigner des compétences sans même te donner une explication adéquate. Je sais que je ne suis pas raisonnable. »

*Sneer*

Henova releva le coin de ses lèvres. C’est comme s’il avait trouvé quelque chose d’intéressant.

« Donc tu sais que tu es un connard ? »

« …. »

*Hoo*

« Ne le dis pas si tu n’en as pas envie. Je m’en fous aussi. Des joueurs quittant leur monde en essayant d’escalader la Tour, qui n’aurait pas une histoire ? Il suffit d’attraper tous ceux qui passent par là et de leur dire de raconter leur vie. On pourrait probablement écrire un livre entier avec ça. »

Henova termina ses paroles par un rire. Une émotion scintillait dans ses yeux plissés.

Yeon-woo comprit qu’il s’agissait d’un remords.

« Je parie que vous n’êtes pas différent. Surtout qu’en portant un masque comme ça, tu ne fais qu’annoncer que tu as beaucoup de secrets à cacher. *Chuckle* »

*Tak* 

Henova fuma une dernière fois sa pipe et la reposa sur le sol.

C’était le premier vrai rire de Henova depuis sa rencontre avec Yeon-woo.

Ses yeux, lorsqu’il regarde Yeon-woo, contiennent maintenant de nouvelles émotions, différentes des précédentes, comme l’irritation et la vigilance.

Henova reprit son marteau.

« Je n’ai pas le temps de te donner une vraie leçon à cause de ta commande. Je vais t’enseigner les bases, et pour le reste, tu devras observer et apprendre. »

« Merci. »

« Hmph ! Tu crois que je me soucie de toi ? Je fais ça parce que je n’ai rien d’autre à faire. »

Yeon-woo fit semblant de ne pas voir les oreilles légèrement rouges de Hanova.

Aussi froid qu’il paraisse, Henova était un nain timide.

* * *

Contrairement à ce qu’il avait dit précédemment, dès que Yeon-woo tint le marteau, Henova commença à lui gueuler dessus.

Il lui donnait un coup de pied quand Yeon-woo ne se servait pas du soufflet correctement, et il le menaça avec le marteau qu’il tenait quand Yeon-woo perdait sa posture.

Grâce à cela, Yeon-woo n’avait pas encore fait beaucoup de martelage même après quelques heures.

Mais d’une certaine manière, c’était sûrement le bon plan d’action.

Tout dans la forge était dangereux. Certains objets étaient chauds, d’autres pointus, et certains étaient les deux.

À proximité de tels objets dangereux, une seule erreur pouvait entraîner de graves blessures. Même pour un joueur qui, comme lui, ne se soucierait pas de quelques blessures, il devait construire des fondations solides afin d’éviter les accidents. D’autant plus si l’on considère que tous les appareils ici sont nains.

C’est pourquoi Henova ne pouvait pas laisser Yeon-woo seul.

Cependant, grâce à cela, Yeon-woo acquis les bases à un certain rythme.

*Tang* *Tang*

Henova put retourner à son travail après que Yeon-woo ait commencé à marteler avec une posture assez équilibrée.

« Je suppose qu’il n’est pas stupide.”

*Hoo*

Henova inhala une bouffée de fumée pour calmer son esprit. Mais ses deux yeux ridés, toujours fixés sur Yeon-woo, dessinaient des courbes étranges.

Le morceau de métal brûlant était étiré et plié à plusieurs reprises sous le martelage constant de Yeon-woo.

Habituellement, les travaux des débutants étaient sujets à diverses erreurs, comme le fait de ne pas marteler avec la force appropriée ou de souder le métal de manière incorrecte.

Yeon-woo, cependant, trouvait les endroits exacts où marteler et frappait les pièces avec juste la bonne puissance tout en l’ajustant de manière adéquate.

Un processus qui, d’une certaine manière, pourrait être décrit comme mécanique.

D’une autre manière, cependant, il s’agissait de mouvements que seul un forgeron qualifié pouvait faire.

C’était tout simplement incroyable comment il pouvait le faire.

Henova avait vécu plus de 300 ans avec un simple marteau à la main. Il avait passé les 100 dernières années dans la Tour, où des personnes de divers univers et dimensions se réunissaient.

Il avait donc rencontré toutes sortes de personnes de différents niveaux de compétence. Allant de maîtres forgerons à de parfaits amateurs.

Il y en avait qui avaient un grand sens mais qui n’avaient pas les bases.

Il y avait aussi un stagiaire qui était venu le voir en toute confiance pour apprendre son métier, mais qui avait fini par rebrousser chemin, frustré par le dur labeur qu’il devait fournir.

Cependant, parmi toutes ces personnes, aucune n’avait réussi à apprendre aussi vite que ce gamin.

Au début, il semblait n’avoir aucune connaissance de la forge. Mais il changea progressivement chaque fois qu’Henova lui faisait remarquer ses erreurs, et maintenant il ressemblait à n’importe quel forgeron ordinaire.

C’était la première fois qu’il voyait quelqu’un apprendre aussi rapidement.

« Ou, était-ce la deuxième fois ?

‘Hey, papa ! Tu peux m’apprendre à utiliser ce marteau ? J’ai toujours voulu apprendre à fabriquer des armes et des armures ! S’il te plaît, apprends-moi, s’il te plaît !

Un souvenir nostalgique avec la voix d’une personne qui n’appartient plus à ce monde.

Mais curieusement, l’image du gamin martelant férocement devant le fourneau semblait se superposer à celle qui se trouvait actuellement devant lui.

*Sneer*

Henova secoua la tête.

« Je me fais vieux, à penser à de telles sottises. »

Après s’être débarrassé de ses vieux souvenirs,

Henova jeta sa pipe sur Yeon-woo, qui venait de faire une erreur.

« Espèce d’idiot ! Je t’avais dit que ce n’était pas le bon angle ! »

Une fois de plus, Henova commença à gueuler sur Yeon-woo.

* * *

Dans une rue de nuit sereine.

Yeon-woo rentrait à l’auberge en suivant le chemin éclairé par la lune.

« Cela fait environ un mois et demi que je suis arrivé ici.”

Le chemin qui lui était si étranger, celui qu’il n’avait vu que dans le journal intime, faisait déjà partie de sa routine.

‘C’est un nain amusant.’

L’auberge, le café, et la forge de Henova. Yeon-woo n’a été dans ces trois endroits que ces derniers jours.

Il apprenait la métallurgie non seulement pour réparer la montre à gousset, mais aussi pour s’habituer à la vie qu’avait son frère dans le passé.

Tout était intéressant et agréable. Surtout le temps qu’il passait avec Henova.

Henova était un nain très simple d’esprit. Chaque fois que Yeon-woo faisait un tour stupide, il tombait toujours dans le panneau.

Mais en même temps, il était si gentil qu’il le surveillait fréquemment pour voir s’il rencontrait un problème lorsqu’il pratiquait ses talents de forgeron. Yeon-woo se sentait même un peu coupable de s’être moqué de lui.

Yeon-woo commençait à comprendre pourquoi son frère l’avait appelé “père”. Parce qu’il ressentait également cette chaleur pendant le temps qu’il passait avec Henova.

‘Je pensais que tu avais tout perdu, mais je suis heureux de savoir que tu avais encore quelqu’un à tes côtés.’

Yeon-woo avait appris à ne jamais faire totalement confiance à quelqu’un. Même s’il croyait quelqu’un, il gardait toujours une ombre de doute dans un coin de son esprit.

Mais même avec ses yeux froids, il pouvait voir que Henova ne serait jamais capable de planter une dague dans le dos de quelqu’un.

Ou tout du moins, il n’aurait jamais pu trahir son frère.

Et c’était la raison exacte pour laquelle Yeon-woo avait décidé de ne pas révéler son identité.

Il ne voulait pas entraîner Henova dans sa vengeance.

Il suffisait de savoir qui était l’homme appelé Henova.

Et puis, Yeon-woo fut soulagé. Parce que la vie de son frère dans la Tour n’avait pas été vaine.

« Dès que les Yeux de Gygès seront terminés, je disparaîtrai complètement de la forge.”

Il avait presque fini d’apprendre les bases de la métallurgie. Il avait également mémorisé certains processus de forgeage en regardant par-dessus l’épaule de Henova. Donc même s’il devait pratiquer le reste ailleurs, ça devrait aller.

*Sifflement*

Une brise nocturne glaciale souffla dans la rue.

Yeon-woo regarda la lune suspendue dans le ciel nocturne en passant sa main dans ses cheveux.

Comme il l’avait espéré, il était maintenant dans la Tour.

Il avait accompli plusieurs choses qu’il avait prévu de faire une fois entré dans la Tour.

Il avait jeté un coup d’œil à la vie passée de Jeong-woo et avait également rencontré la personne avec laquelle son frère entretenait une relation étroite.

Maintenant, il n’a plus qu’un seul objectif.

« Gravir la Tour et affronter l’ennemi.”

Bien sûr, cela nécessitait une longue préparation.

Peu importe la force de Yeon-woo dans le tutoriel, ses ennemis étaient toujours loin devant lui.

Les Rankers. Les ennemis qu’il devait tuer.

Ils ne restaient que dans les étages supérieurs parce que le quartier extérieur ou les niveaux inférieurs de la Tour, où il vivait, étaient trop miteux pour qu’ils y mettent les pieds.

Il est fort probable qu’ils n’aient pas entendu parler des rumeurs de Yeon-woo.

Donc Yeon-woo devait devenir plus fort aussi vite que possible.

Il pensait qu’il devait au moins se tenir au coude à coude avec eux afin de pouvoir leur demander des comptes pour la mort de son frère. Mais il avait encore un long chemin à parcourir avant d’en arriver là.

« C’est pourquoi j’ai besoin des Yeux de Gygès.”

L’artefact qu’Henova devait fabriquer lui revint en mémoire.

Mais bien sûr, avoir les Yeux de Gygès ne suffisait pas.

Par-dessus tout, ses propres compétences étaient la partie la plus importante.

‘Dans le tutoriel, j’ai eu la chance d’obtenir plus de choses que je ne l’avais prévu. Je dois me concentrer sur leur maîtrise et les faire miennes.’

Yeon-woo s’entraînait déjà à utiliser ses compétences et les objets qu’il avait gagnés dans le tutoriel pendant son temps libre, comme maintenant.

Mais alors qu’il était en chemin et qu’il vérifiait ses compétences,

« Qu’est-ce que c’est ? »

Cinq hommes apparurent au coin de la rue, se mettant en travers de son chemin.

Yeon-woo fronça les sourcils en regardant les cinq hommes qui tournaient autour de lui.

Il se demandait s’il s’agissait des mêmes personnes qu’il avait perdues lors de sa première entrée dans le district extérieur, mais..,

« Masque blanc. Armure de cuir rouge. C’est lui. L’idiot qui a ignoré nos avertissements et qui continue d’aller à la forge de Henova. »

Celui qui était en face de Yeon-woo parla d’un ton agacé.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button