Novel : Second Life Ranker – Chapitre 60

[Trad par SP76]

[Check par Hactys]

 

Henova roula les yeux en entendant quelque chose d’inattendu, mais bientôt son visage se tordit de colère.

« Tu es fou ! »

Mais le cri d’Henova fit rire un petit peu Yeon-woo.

‘Ça fait longtemps que je n’avais pas entendu ça.’

C’était quelque chose qu’il avait l’habitude d’entendre quotidiennement de la part du commandant.

« Fout le camp de ma boutique si tu… ! »

« Je plaisantais. Ce n’était pas évident ? »

À cause du ton direct de Yeon-woo, Henova ne pouvait toujours pas dire s’il plaisantait ou non.

Et quand il réalisa que c’était une blague, le visage de Henova se déforma encore plus.

Une fois de plus, Henova essaya de lui crier dessus dans un accès de rage. Mais quand il ouvrit la bouche, Yeon-woo posa le sac à dos qu’il portait sur son épaule droite.

Henova s’arrêta un instant et plissa les yeux.

« Attends, c’est ce que je pense que c’est ? Le sac de chasse des Elfes Noirs ? »

‘Comme je le pensais, il l’a tout de suite reconnu.’

Yeon-woo hocha la tête, pensant que les choses se passaient comme il le souhaitait.

« Oui. »

« Eh bien, je suppose que tu n’es pas aussi mauvais que je le pensais. »

Henova regarda Yeon-woo avec une attitude légèrement différente, bien qu’il soit toujours aussi coincé.

Les Elfes Noirs ne donnaient leurs possessions qu’à ceux qu’ils reconnaissaient. Avoir de tels objets signifiait qu’il avait les compétences pour le faire.

De plus, Henova savait déjà que Yeon-woo venait juste de terminer le tutoriel en regardant son apparence.

Et il n’y avait qu’un seul Elfe Noir dans le tutoriel, à sa connaissance.

« Galliard te l’a donné? »

« Oui. »

« Hmph ! Cet idiot maigrichon et longiligne a un caractère horrible, mais il a l’œil pour juger les joueurs. »

Galliard, l’elfe noir, et Henova, le nain, se battent toujours comme chien et chat.

‘Je ne sais pas si c’est lié à leur race ou à leur personnalité.’

‘Mais à mes yeux, ils ont l’air d’un couple d’amis très proches.’

‘Comme de bons amis qui se disent souvent des choses dures l’un à l’autre.’

‘… Mais bien sûr, si je disais cela devant eux, ils me battraient à mort.’

Son frère ajouta également que les deux amis respectaient leurs compétences respectives plus que quiconque, même s’ils s’engueulaient constamment.

« Très bien, alors. On dirait que tu essaies d’échanger mon objet contre ce que tu as obtenu dans le tutoriel. Allez vas-y, vide ton sac. Au fait, mes armes sont très chères. Ça va dépasser ce que tu peux imaginer. »

Henova releva le menton avec arrogance, les bras croisés.

Les objets que l’on pouvait récupérer dans le tutoriel étaient généralement des objets de rebut sans valeur auxquels personne dans la Tour ne jetait pas un seul regard.

Il allait le forcer à tous les sortir et le renvoyer.

Yeon-woo ouvrit son sac et commença à sortir les objets qu’il avait mis à l’intérieur.

Dents et mâchoires de gobelins, yeux d’hommes-lézards, côtes d’orques, sang et cervelle de trolls…..

Chaque fois que quelque chose sortait, Henova laissait échapper un grognement. Ce sont tous des objets inutiles, comme il l’avait prévu. Des objets que seuls les joueurs faibles ramassaient pour en faire leur gagne-pain.

Pourtant, chaque objet qu’il sortait était une partie relativement chère des monstres.

Cependant, selon les critères de Henova, qui s’était élevé au rang de « Maître » forgeron, ces objets n’étaient qu’un tas d’ordures. Des déchets qu’il n’aurait jamais pris même s’il en avait des milliers.

Henova commençait à se sentir ennuyé et humilié par le fait qu’il essayait d’acheter son arme avec de telles ordures, mais il gardait le silence pour voir combien il pouvait encore en sortir.

Mais à partir d’un certain moment, les yeux de Henova qui regardaient les ordures ont soudainement changé.

« Sale petit bâtard.”

Il réalisa que les objets que Yeon-woo sortait n’étaient pas juste des ordures au hasard.

S’ils étaient mis séparément, ils étaient définitivement un tas de merde sans valeur. Mais une fois qu’ils étaient mis ensemble,

Ils deviennent les matériaux de base d’un certain artefact.

Et d’après ses connaissances, cet artefact était un objet de très grande valeur. Quelque chose qu’un joueur qui vient de terminer le tutoriel ne peut pas connaître.

« En parlant de ça….”

Henova regarda Yeon-woo de haut en bas et se frotta le menton tranquillement.

‘Il porte de très bons artefacts pour un novice.’

En fait, ses artefacts n’étaient pas seulement « assez » bons. Ils étaient « extrêmement » bons. C’est seulement sa fierté qui ne lui permettait pas de l’admettre.

Le bracelet noir qu’il avait au poignet droit, même s’il ne l’avait pas évalué en détail, il était certain que c’était un grand artefact.

Et l’épée qu’il portait sur son dos, elle était un peu courte pour l’appeler une épée longue normale, mais il y avait un subtil soupçon d’énergie sainte et démoniaque qui s’écoulait de l’épée.

Deux énergies qui ne peuvent pas coexister.

Pour autant qu’il le sache, il n’y a qu’un seul cas de ce genre.

‘Une épée démoniaque qui était une épée divine mais qui a fini par être maudite pour une raison quelconque. Ce doit être une arme d’un lointain passé… Mais où a-t-il bien pu trouver ça ?’

Finalement, Henova augmenta son évaluation de Yeon-woo, qu’il considérait comme un escroc, un peu plus haut.

D’un escroc à un novice.

Pourtant, il n’y avait pas une grande différence.

Mais Henova dut y réfléchir encore à cause des deux objets que Yeon-woo a sortis à la toute fin.

C’étaient des trésors incomparables.

L’un était le casque la Crinière de Lion du Seigneur des Bêtes.

L’autre est l’Embryon d’Iblis.

Yeon-woo utilisa toutes les récompenses qu’il a obtenues lors du tutoriel comme paiement.

Henova prit une expression sinistre.

« C’est une blague ? »

« Qu’est-ce qui te fait penser ça ? »

« Alors tu ne plaisantais pas ? Est-ce que tu sais au moins ce que tu viens de retirer ? »

« Je sais ce que c’est. Ce n’est pas un artefact laissé par le Seigneur des Bêtes et un œuf de bête infernale ? »

[Casque à crinière de lion du Seigneur des Bêtes]

[Classification : Couvre-chef]

[Classement : A-]

[Description : Un casque utilisé par le Seigneur des Bêtes, qui disparut pour des raisons inconnues dans le passé. Il a été fabriqué avec la peau d’une créature mythique, le Lion Blanc.]

[Le casque possède la vigueur et le courage du Lion Blanc et la puissance du Seigneur Bête.]

[* Croc du lion blanc]

[Augmente la puissance d’attaque pendant 10 secondes de 1% pour chaque monstre tué, jusqu’à 35%.]

[De plus, grâce à la vigueur du Lion blanc, la durée des effets de crowd control (ndt : paralysie, sommeil, ce genre de trucs) de l’ennemi de 5%.]

[* Rugissement du Seigneur des bêtes]

[Déclenche l’aura du Seigneur des Bêtes, infligeant aux ennemis environnants l’effet de statut ‘Peur’ pendant 8~10 secondes.]

[Embryon d’Iblis]

[Classement : B+]

[Description : Un œuf pondu par une bête infernale, Iblis.]

[Il ne peut être éclos que par une méthode spéciale. Une fois éclos, il suit la personne qu’il voit en premier.]

Le Seigneur des Bêtes était l’un des plus célèbres Seigneurs de la Tour. Il avait autrefois régné sur la Tour avec le Seigneur Vampire.

Ainsi, l’artefact laissé par le Seigneur Bête était classé A-. C’est le premier artefact A- que Yeon-woo avait obtenu depuis son entrée dans ce monde.

Même si sa valeur était inférieure à celle de l’épée vampirique de Bathory, cela ne voulait pas dire qu’il était sans valeur. Au contraire, s’il voulait le vendre, les gens l’achèteraient au prix qu’il aurait fixé.

Avant tout, la Tour fournissait aux joueurs les objets qui correspondaient le mieux à leur style de combat.

Bien sûr, le casque à crinière de lion du Seigneur des Bêtes était aussi un objet approprié pour Yeon-woo.

L’embryon d’Iblis avait également une grande valeur.

L’Iblis est une bête de l’enfer connue pour vivre dans la jungle la plus profonde de la Géhenne.

C’est un rapace de cinq mètres de long, doté d’un bec monstrueux et de griffes capables de déchiqueter n’importe quel animal avec facilité.

L’éclosion de son œuf nécessiterait un processus quelque peu délicat, mais compte tenu des avantages de prendre une telle bête comme compagnon, l’effort en valait la peine.

Un artefact laissé par le Seigneur des Bêtes et l’œuf d’une bête infernale. Ces deux objets avaient un pouvoir qui pouvait rendre leur propriétaire plus fort que n’importe quel joueur normal de la Tour.

Même si Henova était très fier de ses talents de forgeron, il savait que ses objets n’avaient pas plus de valeur que ces deux objets réunis, voire qu’un seul.

C’est pourquoi Henova pensait que Yeon-woo lui faisait une blague.

Non, ce n’était pas au niveau d’une blague. Il se moquait de lui.

Après la dissolution d’Arthia, Henova avait fini par être persécuté par plusieurs clans.

Comment avait-il pu tomber si bas pour être méprisé par un tel novice ?

Henova était mortifié. Son visage brûlait de honte. Mais il ne lui cria pas dessus parce qu’il ne voulait pas abandonner sa dernière parcelle de fierté.

Il serra les dents. Il regarda Yeon-woo en essayant de contenir sa colère.

Mais comme si Yeon-woo n’avait pas remarqué la colère de Henova, il demanda d’un ton impassible en regardant les yeux brillants de Henova.

« Si tu penses que ces matériaux et les deux objets ont plus de valeur que la dague, puis-je te demander de fabriquer un artefact pour moi ? ».

À cet instant, Henova sentit sa colère s’évacuer. Parce qu’il a remarqué ce que Yeon-woo essayait de faire.

« Tu me demandes de faire les « Yeux de Gygès », n’est-ce pas ? »

Yeon-woo hocha la tête.

« Oui. »

« Hmm…. »

Un géant qui avait des centaines de bras et des milliers d’yeux.

L’artefact portant le nom d’un tel monstre valait définitivement les deux objets que Yeon-woo avait présentés.

Et il n’y avait pas plus de cinq maîtres forgerons dans la Tour qui pouvaient fabriquer un tel artefact.

Henova était l’un d’entre eux.

Henova jeta un regard furieux à Yeon-woo en plissant les yeux.

« Petit bâtard. Tu voulais ça depuis le début. »

« Je m’excuse si je vous ai offensé. J’ai entendu dire que vous aviez arrêté de fabriquer des artefacts récemment, alors j’ai dû recourir à une mesure de si mauvais goût. »

Yeon-woo s’excusa en s’inclinant poliment.

Une fois de plus, Henova gémit à l’agonie.

Il fixa les matériaux et les deux artefacts pendant un long moment. Son esprit était encombré d’émotions contradictoires.

Puis il regarda Yeon-woo et demanda.

« Es-tu sûr de vouloir faire ça ? Je veux dire, est-ce que tu sais ce que cela signifie de passer une commande avec moi ? « .

« Comme je l’ai dit plus tôt, je peux m’occuper des autres clans. Ce dont j’ai besoin, c’est que vous vous concentriez sur la fabrication des Yeux de Gyges. Ne vous occupez de rien d’autre. Vous pouvez le faire ? »

Un regard très calme. Mais à l’intérieur, il pouvait sentir une forte détermination.

Henova ne détestait pas cette attitude.

Mais au moment où il était sur le point de dire oui,

« Bien sûr, si t’as toujours peur des autres clans, je n’y peux rien. »

La remarque soudaine apportée par Yeon-woo fit plisser les sourcils de Henova.

Les blagues de Yeon-woo sur un ton si monotone commençaient à le titiller.

Finalement, Henova cria à bout de nerfs.

« Ok ! J’ai compris ! Je vais le faire ! »

* * *

[Échec de l’évaluation]

[Échec de l’évaluation]

[Évaluation réussie]

[La maîtrise de la compétence ‘Yeux draconiques’ a augmentée à 15,5%].

[Baïonnette magique d’Henova(魔裝帶劒)]

[Classification. Arme à une main.]

[Classement : B-]

[Description : Une baïonnette que Henova, un forgeron nain, a passé trois ans à fabriquer avec tout son sang. À l’origine, elle avait été fabriquée pour une personne qui lui était chère, mais son propriétaire ayant disparu, la baïonnette a fini par posséder la rancœur et la colère de Henova. Pour cette raison, la dague possède un tranchant qui peut facilement fendre une roche.]

[* Le souhait d’un nain]

[La baïonnette magique se nourrit de l’émotion de son propriétaire. Plus l’émotion est forte, plus la lame est aiguisée.]

[* Lame de la Rancœur]

[La baïonnette aggrave la blessure de l’adversaire, dévorant sa vitalité.]

[Si la vitalité de la cible est inférieure à 20%, il y a une chance fixe que la cible soit infligée par l’effet d’état ‘Poison de glace(氷毒)’ .]

[**Cet objet est un artefact de type ‘croissance’. L’artefact peut grandir en même temps que son propriétaire, et sa vitesse de croissance dépend de la familiarité et de la maîtrise de cet artefact par le propriétaire.]

‘C’est bien mieux que je ne le pensais.’

En sortant de la forge de Henova, Yeon-woo sourit en lisant la description de la baïonnette magique.

C’était incontestablement un artefact haut de gamme.

Il supposa que toutes les armes fournies par Henova à Arthia devaient être de cette qualité.

La partie qui lui plaisait le plus était que la dague était un artefact de type croissance. Cela signifiait qu’elle pouvait devenir plus puissante à mesure qu’il continuait à l’utiliser.

« J’aime beaucoup la prise en main »

Yeon-woo avait prévu de demander à Henova de fabriquer les Yeux de Gygès dès son entrée dans la Tour.

Quand Kahn et Doyle lui ont demandé s’il connaissait un forgeron, c’est à Henova qu’il avait fait référence comme étant « un forgeron » qu’il connaissait.

S’il est capable de fabriquer une telle arme, il devrait facilement être capable de fabriquer les Yeux de Gygès.

Henova a dit que cela prendrait au moins un mois.

Même si les matériaux de base étaient suffisants, il devait encore se procurer d’autres matériaux supplémentaires, et le processus de fabrication lui-même prenait beaucoup de temps.

‘On dirait qu’il n’a pas lâché son marteau même lorsque d’autres clans l’ont menacé. Cela n’a pas dû être facile. Je peux voir que c’est certainement un grand homme, étant donné qu’il ne s’est pas soumis.’

Yeon-woo décida de garder un œil sur Henova pendant le mois suivant, en utilisant les Yeux de Gygès comme excuse.

Pour observer la situation de Henova.

‘Ça devrait être suffisant pour découvrir qui il est.’

Pour lui faire confiance ou non.

Yeon-woo manipula sa nouvelle baïonnette avec des yeux sérieux.

*Woong*

La baïonnette magique résonna avec lui, comme si elle était heureuse d’avoir un maître.

Étrangement, Yeon-woo sentit que la baïonnette magique lui allait vraiment bien.

C’était comme s’il avait retrouvé un objet perdu depuis longtemps auquel il était habitué.

« …. »

Et soudain, la phrase « quelqu’un qui lui est cher » de sa description attira son attention.

« Quelqu’un de cher à Henova… ?

Qui ça pouvait être ?

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button