Novel : Second Life Ranker – Chapitre 54

[Trad : SP76]

[Check : Slash]

Bien que Kahn ait dit à Yeon-woo tout ce qu’il savait sur Vigrid, il était resté complètement silencieux quant à l’origine de ses informations.

Mais Yeon-woo s’en foutait.

Contrairement à Kahn qui ne voulait pas d’un pouvoir qui finirait par l’affaiblir, Yeon-woo n’avait pas peur de prendre un tel risque.

Et puis,

« Celui-là ? »

« Si seulement je pouvais l’avoir. »

« Premier rang ! Je peux vraiment être le premier ! Non, je ne veux même pas prendre le premier rang. Regarde tout le Karma qu’il a. Même si on le divise… ! »

« Son arme a l’air bien aussi. Où a-t-il pu trouver ça ? »

Tous les joueurs commencèrent à regarder Yeon-woo avec des yeux de convoitise.

Un karma écrasant et un artefact vraisemblablement de haut niveau. Comme si ces deux-là n’étaient pas assez tentants, Yeon-woo était un joueur solo qui n’avait pas d’équipe ou de clan derrière lui. Même s’ils le tuaient, cela ne leur causerait aucun problème par la suite.

À en juger par le nombre de jetons qu’il avait collectés, il était fort probable qu’il soit aussi un joueur très doué.

Cependant, cela ne les a pas inquiétés outre mesure. À moins d’être un monstre de la nature comme Phante, il ne pouvait pas gérer autant de joueurs à la fois.

S’il était un tel joueur, son nom se serait sûrement répandu dans le tutoriel. Mais aucun d’entre eux n’avait entendu parler d’un joueur fort correspondant à son apparence, ce qui les amenèrent à penser qu’il n’était vraiment personne.

Un par un, les joueurs de la section G commencèrent à montrer leur hostilité envers Yeon-woo.

Même ceux de la zone de sécurité entrèrent dans la zone de combat et entourèrent Yeon-woo afin de se liguer contre lui dès qu’il ferait un pas en dehors de la zone de sécurité.

Ils étaient prêts à briser le tourbillon et à lancer leurs attaques sur lui.

Mais ils étaient loin de se douter que l’épée de Yeon-woo réagissait lentement à leur hostilité.

[Bénédiction de l’épée]

La première option gravée dans Vigrid réagissait à l’hostilité.

Le tourbillon entourant Yeon-woo s’intensifia alors que de l’énergie démoniaque commença à couler dans le tourbillon.

*Kyaaa-*

Des cris à glacer le sang résonnèrent dans toute la zone.

Les joueurs ayant essayé d’encercler Yeon-woo furent surpris par ces cris soudains. Un horrible frisson leur parcourut l’échine, et un sentiment inquiétant s’insinua lentement dans leur esprit.

Pendant ce temps, l’épée commença à émettre une énergie démoniaque beaucoup plus forte.

L’énergie démoniaque augmentait proportionnellement au nombre d’ennemis que Yeon-woo devait affronter.

Et c’est ce qu’il visait.

Yeon-woo avait intentionnellement montré ses jetons et sortit Vigrid devant tout le monde. Tout cela faisait partie de son plan afin de faire ressortir leur hostilité et d’amplifier au maximum les capacités de Vigrid.

‘Je parie que vous n’auriez jamais pensé que votre arrogance provoquerait un désastre !’

Lorsque l’énergie démoniaque atteint enfin son apogée, Yeon-woo consomma toutes les âmes qu’il avait collectées dans les sections précédentes et les utilisa pour renforcer l’énergie démoniaque et pour étendre davantage son tourbillon.

*Whoosh*

« Hup ! »

« Qu’est-ce que… ! »

Ce qui n’était qu’un petit tourbillon se transforma maintenant en une énorme tempête qui couvrait toute l’étendue de la section G.

L’énergie démoniaque à l’intérieur de la tempête se répandit, formant des lames de vent qui commencèrent à affecter les joueurs à l’intérieur.

Le visage de plusieurs joueurs devint bleu alors qu’ils se relevaient en titubant, et certains se sont même effondrés sur le sol en vomissant du sang.

Ce n’est qu’à ce moment-là qu’ils réalisèrent que quelque chose n’allait vraiment pas.

*Kwaang* 

Mais avant qu’ils ne puissent faire quoi que ce soit, Yeon-woo sauta en avant, repoussant le sol qui s’était effondré sous l’impact.

Son plan était de foncer droit vers le centre de la zone de combat.

*Swish*

La tempête de vent se déplaça avec Yeon-woo, balayant tout joueur se trouvant sur son chemin.

*Kwakwa*

« Il va vers le centre ! »

« A, arrêtez-le ! »

Avec leurs jambes flageolantes soutenant à peine leurs corps, les joueurs sautèrent quand même devant Yeon-woo.

Peu importe à quel point ils avaient peur de la puissance de Yeon-woo, cela ne suffisait pas à éteindre le feu de la cupidité. Au contraire, cela ajoutait de l’huile sur le feu.

Si seulement ils pouvaient prendre cette arme, ce pouvoir serait à eux.

« Meurs ! »

Un joueur vint et se plaça devant Yeon-woo, balançant son épée avec férocité.

Mais Yeon-woo balança Vigrid sans sourciller.

*Kwang* 

Le haut du corps du joueur explosa en morceaux avec son épée brisée.

Il ne restait qu’une trace de coupure grossière à l’endroit où Vigrid l’avait balayé. Il n’y avait plus aucun signe de vie dans les yeux du joueur.

Il est mort d’un seul coup.

Mais l’effet de l’attaque ne s’arrêta pas là.

Des vagues d’air verdâtre jaillirent soudainement du cadavre et se répandirent dans un rayon de 15 mètres. Et les joueurs exposés à cet air se figèrent sur place et s’affaissèrent sur le sol, les mains crispées sur leur cou.

« Qu, c’est quoi ce bordel ? »

« Quel genre… de malédiction… ! Kuak ! »

Tous leurs visages devinrent pâles alors qu’ils haletaient pour respirer. On aurait dit qu’ils étaient au bord de la mort.

[Bénédiction contagieuse]

La deuxième option de Vigrid entrait en action.

Alors que Kahn et Doyle s’étaient uniquement concentrés sur les effets de la Bénédiction de l’Épée, c’est cette option qui avait le plus attiré l’attention de Yeon-woo.

L’option qui répandait la malédiction liée à l’épée, Vigrid.

C’était une malédiction alimentée par l’esprit de vengeance de divers héros. Il n’y avait aucun doute que la malédiction serait puissante.

Et s’il ajoutait l’énergie démoniaque amplifiée au mélange ?

Bien sûr, ce serait terriblement efficace.

L’option ne se déclenchait qu’après avoir porté le coup final, mais il n’y avait presque aucun joueur qui pouvait bloquer l’attaque de Yeon-woo après avoir été affaibli par la malédiction.

*Kwang* *Kwang*

À chaque coup, les joueurs s’envolaient comme des feuilles tombant dans le vent d’automne.

« Kuaak ! »

« Uck ! »

La scène entière tomba dans un chaos total en un instant.

On entendait sans cesse des cris et des hurlements, les corps des joueurs évanouis gisaient partout sur la scène.

Et Yeon-woo courut à travers le tas de corps comme une bête sauvage.

Sa cible était Edora.

Il était temps de fixer sa place dans le classement du tutoriel.

* * *

Au milieu de l’énorme tempête de vent qui balayait la scène comme un raz-de-marée, il y avait Vyram avec ses sourcils plissés.

« Mais qu’est-ce qui se passe ?

Le cinquième rang du classement du tutoriel.

La première fois que Vyram vit son rang après être entré dans la section G, il sentait la colère monter en lui.

“5e ?”

Un joueur comme lui ?

C’était un homme qui avait toujours suivi la voie du triomphe. Tout ce qui se trouvait en face de lui, il s’en débarrassait, peu importe que ce soit un ennemi ou un obstacle.

Les choses avaient toujours été aussi simples.

Un épéiste d’origine Marcusienne. C’était son identité et en même temps, la seule raison pour laquelle il attirait l’attention des autres joueurs avec les frères et sœurs de la Tribu à une corne et le duo d’abrutis.

Pour lui, se classer cinquième était aussi embarrassant que d’être considéré comme un perdant. C’était un résultat inacceptable.

“C’est impossible… Je dois être le premier, quoi qu’il en coûte. Sinon…”

Marcus, où Vyram est né et a grandi, est une planète à l’environnement aride sur lequel les humains normaux ne peuvent pas vivre.

La planète entière est recouverte de déserts arides et de rivières de magma coulant à la surface.

Par conséquent, pour survivre sur la planète Marcus, les gens devaient devenir forts. La puissance était le seul moyen de survie.

Et avec leur force, les guerriers Marcusiens commencèrent à travailler comme un groupe de mercenaires. Au final, ils devinrent le groupe de mercenaires numéro un dans de nombreux mondes et dimensions.

Les guerriers de Marcusian gagnèrent ainsi la confiance de nombreux clients, car ils exécutaient toujours leurs missions de manière honnête et rigoureuse.

Avec l’argent qu’ils gagnaient en tant que mercenaires, ils achetaient de la nourriture et de l’eau et les envoyaient à leurs familles sur leur planète d’origine.

Vyram était aussi l’une de ces personnes.

Il était devenu mercenaire afin de permettre la vie à sa famille, et il maniait son épée pour survivre sur le champ de bataille.

Pendant longtemps, il avait erré sur plusieurs champs de bataille et avait accompli plusieurs missions. Avant même de s’en rendre compte, il était déjà le plus grand mercenaire de tous les Marcusiens.

Et c’est à ce moment-là qu’il avait reçu l’invitation à la Tour pour la première fois. Ce n’est qu’à ce moment-là que Vyram avait pu prendre le temps de regarder son passé et voir à quel point il était devenu fort.

Et en même temps, il avait réalisé que c’était une opportunité.

La Tour était un lieu où tous les guerriers étaient rassemblés. S’il pouvait devenir un roi dans un tel endroit, s’il pouvait démontrer sa valeur plus que quiconque et se tenir à son apogée,

Non, s’il pouvait atteindre le sommet de la Tour et devenir un dieu !

Il pourrait alors aider sa famille, son ami et, de plus, sa propre espèce. Il pourrait ramener Marcus à son époque glorieuse de paix et d’abondance. Au temps d’avant que tout ne soit ruiné par le méprisable roi.

Heureusement, Vyram avait reçu un autre talent en plus de son talent d’épéiste.

Le titre de Candidat au rôle de Seigneur.

Il avait reçu le pouvoir de commander les autres joueurs, de donner des ordres et de créer son propre groupe.

Cela signifiait qu’il avait les qualités pour devenir un roi.

Il participait donc fièrement au tutoriel.

Cependant, peu de temps après, il fut confronté à un énorme mur. Un mur appelé la fratrie de la Tribu à une corne.

C’était la première fois que Vyram rencontrait une telle barrière.

Il avait surmonté de nombreuses épreuves en vivant comme un mercenaire, mais cette barrière était juste d’un autre niveau.

Phante et Edora, ces deux-là étaient juste hors de portée.

Il avait entendu leurs noms en même temps que ceux de Kahn de l’épée de sang, mais il ne s’était pas beaucoup intéressé à eux.

Cependant, c’était son erreur.

Est-ce cela qui l’attendait dans la Tour ? Ou ces deux-là n’étaient-ils que des exceptions à la règle ?

Quelle que soit la réponse, Vyram avait subi son premier revers majeur face à l’écart écrasant qui le séparait d’eux.

Néanmoins, il n’a pas abandonné. S’il ne pouvait pas rivaliser avec eux en termes de compétences, il y avait d’autre manières qui pouvait permettre de s’élever au rang de rival. 

Vyram utilisa ses capacités de Candidat au rôle de Seigneur et persuada d’autres joueurs de la Section G de former une alliance temporaire.

Même s’il ne pouvait pas gagner avec la qualité, il avait encore une chance avec la quantité.

Et après avoir renversé la fratrie, il avait même un grand projet de former sa propre légion en renforçant la compétence qu’il avait placée sur les joueurs.

« Contrat forcé ».

Un contrat absolu formé entre un Seigneur et ses serviteurs.

Vyram avait déjà placé les joueurs de l’alliance sous l’effet de sa compétence.

Une fois qu’ils auraient éliminé leurs premières cibles, Phante et Edora, la force de liaison de la compétence serait renforcée et il pourrait les forcer à lui être fidèles.

Le Seigneur qui était entré dans la Tour avec les 50 meilleurs joueurs du didacticiel sous son commandement !

Cela aurait été un grand titre pour lui.

Du moins, c’est ainsi qu’il espérait que les choses se passeraient…

« Mais qu’est-ce que c’est que ça ? »

Phante était bien plus fort que ce à quoi il s’attendait.

50 personnes sous son commandement ?

Face à une force aussi écrasante, le nombre de joueurs n’avait aucune importance.

Peu importe le nombre de buffs qu’il lançait sur eux, aucun d’entre eux ne pouvait vaincre Phante.

Et maintenant, un autre problème. Un homme portant un masque blanc grotesque et d’identité inconnue.

Il dépassa le premier rang en un instant, et sortit cet artefact d’un autre monde, envoûtant les autres joueurs.

Vyram sentit que les liens qui le reliaient aux 50 autres joueurs commençaient à s’estomper et ce, dès son apparition, car ils renoncèrent à tuer leur cible initiale, Phante, et avaient tourné leurs regards vers le type au masque blanc.

Cependant, ce n’était que le début d’un nouveau désastre.

*Kwakwa* 

« Kuaak ! »

« Au secours… Kuhack ! »

Une tempête balayant l’ensemble de la scène. Une énergie verdâtre répandant la malédiction parmi les joueurs, et surtout, ses attaques puissantes qui tuaient les joueurs d’un seul coup.

Aucun des joueurs ne pouvait arrêter une seule de ces attaques. Tout ce qu’ils faisaient, c’était de laisser de la chair et du sang sur la scène tout en étant déchirés par la tempête de vent.

« Mettez-vous à l’abri, bande d’idiots ! »

Lorsque Vyram essaya d’arrêter les joueurs, il était déjà trop tard.

Au final, il devait prendre une décision.

La seule arme qui lui restait était ses trois épées.

Le problème était de savoir sur qui pointer ses épées.

Mais la réponse était claire.

‘‘Ce sont les matériaux précieux pour mon plan de création de ma propre légion ! Je dois les arrêter !”

Son plan pour prendre la première place s’était déjà évanoui comme une fumée.

La seule option qui lui restait était d’amener ces joueurs à la Tour et de former sa propre légion. Mais à ce rythme, tous les liens qu’il avait tissés allaient être détruits.

Il devait sauver ces joueurs. Il devait les mettre à l’abris.

Avec ces pensées dans la tête, Vyram porta ses mains vers ses épées.

A ce moment là,

« Uhahaha ! »

Tout à coup, Phante éclata de rire. Son rire était si fort qu’il résonnait même dans cette tempête de vent.

Puis il secoua sa tête vers Yeon-woo. Ses yeux brûlaient d’intensité.

*Kwang* *Kwang*.

Phante laissa échapper un rire sauvage en frappant ses deux poings ensemble.

« Oui, c’est ça ! C’est ce que j’attendais depuis longtemps ! Pas ce jeu d’enfant, mais un vrai combat ! »

Son visage était rempli de joie. C’était si intense que ça ressemblait presque à de la folie.

Alors qu’il regardait Yeon-woo courir vers lui, il tourna subitement son dos.

Là, il vit Edora qui souriait calmement.

« Je peux y aller ? »

« Depuis quand as-tu besoin de demander ma permission ? »

« Je sais, mais… Tu sais ce que je veux dire. »

Un regard qui semblait avoir beaucoup à dire.

Edora laissa échapper un gloussement et continua à parler.

« D’accord, je ne dirai rien à notre père. »

Ce n’est qu’à ce moment-là que Phante put rire à son aise.

« Uhuhu. Bien alors. »

« Mais avant de partir, laisse-moi ça, d’accord ? »

« Oh, c’est vrai. J’allais oublier. »

Phante se gratta l’arrière de sa tête et remit tous les cristaux d’or qu’il avait à Edora.

À ce moment-là.

La fenêtre de message qui flottait dans l’air changea une fois de plus.

[Le classement du tutoriel a été mis à jour.]

[Classement du tutoriel]

[1.Edora (120,230 Points)]

[2.Inconnu (109,984 Points)]

« C’est quoi ce bordel ? »

Vyram cracha un juron en regardant le classement changer. Les autres joueurs étaient également stupéfaits par leur action.

Abandonner ses plus de 60 000 points de Karma pour que sa sœur prenne le premier rang. C’était une stratégie apparemment ignorante, mais au succès garanti.

Mais pour les autres joueurs, c’était une stratégie impensable.

Le karma était quelque chose que les joueurs avaient laborieusement accumulé après avoir surmonté des situations de vie ou de mort tout au long du tutoriel. Même pour un frère ou une sœur, ce n’était pas quelque chose qu’ils pouvaient abandonner aussi facilement.

Phante, cependant, se moqua des joueurs qui le regardaient avec admiration.

« Ne pensez pas que nous sommes pareils à vous. Nous sommes différents de vous, bêtes stupides. »

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button