Novel : Second Life Ranker – Chapitre 48

[Trad : SP76]

[Check : Slash]

 

Leonte.

Celui qui était autrefois l’ami le plus fidèle de son frère avait fini par lui tournr le dos et lui avait planté une épée dans le cœur. Comme récompense, il a été invité à Cheonghwado en tant que cadre.

Cependant, Leonte a toujours été insatisfait de sa position. Ce qu’il voulait, c’était la position de Wushen, la tête même de Cheonghwado.

Et s’il nourrissait toujours une telle ambition ? Et si Arangdan était la couverture utilisée pour cacher ses plans ?

Tout semblait avoir un sens.

« Haha… Hahaha ! »

Yeon-woo éclata de rire en plaçant ses mains sur son masque. Il ne parvenait pas du tout à retenir son rire. Il riait si fort que même les larmes commençaient à perler dans ses yeux. Après tout, il avait trouvé une piste vers sa cible dans un endroit si inattendu.

Qui aurait pensé qu’Arangdan était la création de Leonte ? C’était comme trouver un trésor caché.

Sans connaître la raison de son rire, le visage de Bild se déforma par la colère. Il ne pouvait pas comprendre comment Yeon-woo pouvait rire au lieu d’avoir peur devant lui.

« Tu dois avoir envie de mourir ! »

*Kwakwa*

L’air commença à s’agiter alors que Bild émettait son aura. La zone entière trembla violemment.

Les joueurs d’Arangdan s’effondrèrent sur le sol en crachant du sang. Certains regardaient Bild avec des yeux l’implorants d’arrêter.

Yeon-woo arrêta de rire et baissa ses mains comme si rien ne s’était passé. Puis il fit une entaille devant lui avec la dague de Carshina.

*Splash*

À ce moment-là, l’aura qui faisait pression sur toute la zone disparu. Yeon-woo avait coupé à travers les failles.

Quand Bild vit cela, l’expression de son visage se figea rapidement.

Sous le masque blanc, les yeux de Yeon-woo brillaient comme deux feux follets.

« Arrête d’agir de manière si ennuyeuse. Si tu veux te battre, ramène-toi tout de suite. »

Jamais, dans ses rêves les plus fous, il n’aurait pensé qu’il se retrouverait inopinément sur la piste de Léonte.

Bild était l’un des nombreux acolytes de Leonte. Si Yeon-woo pouvait le maîtriser maintenant, il pourrait lui mettre la pression pour découvrir ce qui s’était passé depuis la fin des souvenirs du journal jusqu’à maintenant.

« Jeong-woo, je pense que c’est le premier cadeau que je peux te donner.”

Le regard de Yeon-woo envers Bild changea. C’était comme celui d’un prédateur affamé .

Le visage de Bild brûlait de honte et de rage. Personne ne l’avait jamais regardé comme ça. Cette attitude était censée être la sienne.

« Granc. »

« Oui, monsieur. »

L’un des neuf joueurs derrière Bild inclina la tête.

« Envoyez un signal à l’île tout de suite. Dis-leur que nous avons un type bizarre qui est venu combattre Arangdan. »

Mais au moment où le joueur se retourna pour exécuter son ordre, une explosion se produisit juste à côté de sa tête, la réduisant en morceaux comme une pastèque.

« … ! »

« … ! »

C’était une attaque inattendue.

Bild et les huit autres joueurs regardèrent Yeon-woo avec des yeux grands ouverts.

Yeon-woo afficha un sourire froid en abaissant la main gauche qu’il avait tendue vers le joueur mort.

« Je te l’ai déjà dit. Arrête d’être aussi snob et viens te battre contre moi. Ne pense même pas à t’enfuir. »

Le visage de Bild se raidit encore plus.

Un ennemi capable d’attaques variées, à la fois de près et de loin. C’était le type d’ennemi le plus difficile.

En fin de compte, Bild admettait qu’il devait prendre conscience du danger qu’il représentait. Il n’était pas au même niveau que Kahn et Doyle.

« …En effet, tu n’es pas venu nous attaquer sans un tour ou deux dans ta manche. »

Phante et Edora, les frères et sœurs de la tribu One-Horned. Les meilleurs joueurs qu’il y avait dans cette manche du tutoriel.

Son niveau était égal à celui de ces deux-là, qui étaient même craints par les joueurs déjà dans la Tour. Cela signifiait que même lui devait se battre à fond contre lui.

*Schwing*

Bild dégaina les deux épées qui pendaient dans son dos et les croisa.

Une ambiance austère imprégnait l’air.

« Alors je vais te montrer à quel point ces compétences mesquines que tu as sont inutiles. »

Bild rassembla autant de mana qu’il put et se propulsa du haut du bâtiment avec une puissance incroyable.

*Kwang*

Le bâtiment sur lequel il se tenait s’effondra sous l’impact.

Bild descendit à une vitesse intense et brandit ses épées vers Yeon-woo. Le vent entoura ses épées, rendant les lames plus tranchantes. C’était sa compétence préférée, « Lame du vent ».

*Clang*

Yeon-woo inclina la dague de Carshina vers le haut et para les deux épées. Au même moment, il tourna et passa sous Bild, portant sa main gauche à sa taille et sortant une autre dague.

*Swish*

La dague tenue à l’envers dessina une ligne horizontale et s’élança vers le haut en visant la gorge de Bild.

Bild esquiva la dague de justesse en pliant son corps en arrière. Puis il fit un large mouvement avec ses deux épées et balaya le bas du corps de Yeon-woo.

Plus la Lame du Vent était utilisée, plus les couches de vent s’empilaient les unes sur les autres, rendant la compétence de plus en plus puissante.

Son attaque laissa de profonds sillons sur le sol, comme si un grand animal l’avait entaillé.

*Slash*

Mais Yeon-woo esquiva l’attaque en sautant légèrement. Puis, Yeon-woo tordit son corps et pointa la dague de Carshina vers la tête de Bild.

Bild leva également ses épées verticalement. La dague et les deux épées s’entrechoquèrent une fois de plus.

*Kwang*

Une immense onde de choc créée par l’affrontement les secoua tous deux. Le sol s’effondra, et des nuages de poussière se répandirent de part et d’autre. La zone environnante, à l’exception de l’endroit où se tenaient les deux hommes, était couverte de poussière.

C’était une bataille tendue dans laquelle aucun des deux n’était repoussé.

Les joueurs qui regardaient leur combat respirèrent un bon coup. Des sueurs froides perlaient de leurs poings serrés.

Yeon-woo avait lui aussi l’impression de se « battre », contrairement à ce qu’il faisait face aux autres joueurs qui ne valaient pas la peine d’être affrontés.

Un combat où leur tête pouvait tomber au moment où ils faisaient le moindre faux pas. Un combat où la moindre erreur pouvait entraîner la mort.

Il respirait par petites bouffées. Ses muscles se chauffèrent. Son dos était tendu.

Une poussée d’adrénaline lui donnait l’impression de flotter dans les airs. Le sentiment qu’il eut lors de sa première mission en Afrique. Il avait l’impression de revivre ce moment encore une fois.

Et il vint à Yeon-woo avec un sentiment de frisson indescriptible. Le frisson d’une bête sauvage libérée des profondeurs de l’abîme et se précipitant sur les montagnes en montrant ses dents et ses griffes.

Yeon-woo se rapprocha de Bild.

De plus en plus près. Comme s’il ne se souciait pas d’être blessé.

*Swish* *Swish*

*Clang* *Clang*

Par conséquent, les mouvements de Bild, qui ressemblaient à des mouvements de danse flamboyants au début, commencèrent à avoir l’air trépidants à partir d’un certain moment.

Tout ce qu’il pouvait faire était d’égaler la vitesse des attaques incessantes de Yeon-woo.

Et une telle vitesse,

« Qu’est-ce qui se passe avec… !

fut un grand choc pour Bild.

Il n’était qu’un simple joueur qui venait de rejoindre le tutoriel. Il était censé être un menu fretin qui venait d’acquérir ses capacités !

“Comment peux-tu être aussi fort ? Comment ?”

Bild savait que ce type n’était pas du même niveau qu’un joueur ordinaire. Il supposa qu’il était minimum au niveau de Phante et d’Edora. Mais il ne s’attendait pas à ce qu’il soit aussi écrasant.

Bild était un joueur qui avait déjà commencé à gravir la Tour. Bien qu’il ait arrêté de grimper parce qu’il avait pris conscience de sa limite, il avait gravi des étages assez élevés avant d’abandonner.

Mais Yeon-woo était plus fort qu’un tel joueur.

Non, pour être exact, il n’était pas « surpuissant ».

D’un point de vue objectif, il manquait encore des choses à Yeon-woo. Ses compétences n’avaient pas atteint leur plein potentiel en raison du manque de maîtrise. Mais ce qu’il avait, c’était l’expérience. Il savait comment « se battre ».

Yeon-woo fit un pas de plus en ignorant les risques. Afin de lancer des attaques plus féroces, il choisit d’ignorer toutes les défenses et de presser constamment Bild, en supportant les blessures sur ses bras et ses côtés.

Bien que son corps entier soit couvert de blessures, il ne ralentit pas ses attaques. Au contraire, il riait comme s’il trouvait le combat très amusant.

« Je vois. Tu ne sais pas du tout comment te battre. »

« Quoi… ! »

« Bien que, tu semblait être doué avant. Je suppose que tu es devenu plus terne pendant le temps que tu as passé avec ces nouveaux. »

À sa façon de parler, on aurait dit qu’il connaissait Bild depuis longtemps. Bild avait envie de lui demander qui il était. Mais dès qu’il essaya de parler, ses mots se bloquèrent dans sa bouche.

Il vit les deux yeux sous le masque blanc, et le reflet de lui-même dans ces yeux. Là, il se retrouva envahi par la peur et l’effroi.

*Kwang*

Bild leva son épée sur le côté comme s’il tenait un bouclier et réussit de justesse à repousser l’attaque de Yeon-woo.

L’épée résonna sous l’impact du coup.

La lame semblait avoir été sérieusement endommagée, et des fissures apparaissaient sur le côté de l’épée. Sa main tenant la poignée tremblait comme si elle allait tomber.

Ou, peut-être que ses mains tremblaient non pas à cause de l’attaque, mais à cause de la peur.

« C’est ridicule ! Moi, Bild, je ressens de la peur contre un joueur du didacticiel ?”

Mais Bild ne pouvait pas expliquer la raison pour laquelle il ressentait cette sombre émotion qui lui serrait le cœur.

Chaque coup de la dague maniée par Yeon-woo ressemblait à l’explosion d’un boulet de canon. Il possédait une puissance qui pouvait facilement briser un rocher épais et une vitesse difficilement perceptible à l’œil nu.

Maintenant, aux yeux de Bild, Yeon-woo commençait à apparaître comme une bête sauvage. Une bête qui l’avait poussé vers le bord d’une falaise.

*Swish*

Yeon-woo bougea une fois de plus. Il rassembla autant de mana que possible.

*Jiiing*

Le mana commença à circuler en abondance. Un mélange du mana qui existait autrefois dans le Ginseng des Neiges et le Neidan du Serpent d’Akasha était maintenant infusé dans la Dague de Carshina.

*Kwang* *Kwang*.

Le corps de Bild continuait d’être repoussé par les attaques de Yeon-woo,

*Kwaaang*

Son corps rebondit une dernière fois alors qu’il ne put réussir à bloquer un coup.

Son épée gauche explosa en mille morceaux, virevoltant partout. Parmi ces morceaux, certains atteignirent le bras gauche de Bild.

« Wuaaak ! »

Bild tomba au loin après avoir roulé plusieurs fois sur le sol.

Du sang jaillissait de son épaule gauche. Alors qu’il essayait de se relever, il se pencha plusieurs fois pour vomir du sang. Ses côtes cassées lui laissaient le souffle court. Des veines rouges étaient visibles dans ses yeux.

Il avait l’impression que le monde entier tournait en rond. La douleur dans son épaule gauche s’étendit à tout son corps, faisant trembler le bras droit qui lui restait.

*Tap*

Bild entendit les pas de Yeon-woo qui se rapprochait de lui. Pour lui, c’était plus fort que le tonnerre.

« Protégez Bild ! »

« Stop ! »

À ce moment-là, les huit joueurs qui étaient restés en retrait se sont précipités pour sauver Bild.

Mais..,

*Splash*

Yeon-woo consomma plusieurs âmes pour créer une Lame Noire, et fit un geste en diagonale.

Une énergie noire traversa l’air sur le terrain. Bientôt, les corps des huit joueurs tombèrent sur le sol avec le haut et le bas du corps séparés. La chair et le sang giclèrent partout.

Tout le monde était sous le choc. Personne n’osa s’approcher de Yeon-woo.

Non, leur peur était bien au-delà de ce point.

Pris par la peur et l’effroi, personne sur place ne pouvait penser à s’enfuir. Et une telle scène était encore plus effrayante pour Bild.

Maintenant, à ses yeux, Yeon-woo n’était plus une bête. C’était un démon. Un démon qui s’approchait de lui avec un regard narquois.

« Putain ! A, arrêtez-le ! Ne le laisse pas s’approcher de moi, bon sang ! »

Bild cria désespérément aux autres joueurs en leur ordonnant d’empêcher Yeon-woo de s’approcher.

Puis, il y a eu un changement chez les joueurs qui avaient tremblé de peur. Leurs yeux se retournèrent et ne laissèrent apparaître que le blanc de leurs yeux. Leur esprit devint vide, laissant derrière lui ce qui ressemblait à une aura de folie.

*Whoosh*

« Maîtrise des marionnettes ».

C’était une compétence qui lui permettait de prendre le contrôle d’autres joueurs qui avaient été préalablement plantés avec un objet moyen spécialement créé avec cette compétence.

La maîtrise des marionnettes était à l’origine une compétence innée de Leonte. Cependant, Bild avait conclu un contrat de soumission avec Leonte, ce qui lui permettait d’emprunter une partie des compétences de Leonte.

Pendant longtemps, Bild avait secrètement introduit des objets moyens dans les joueurs qui rejoignaient Arangdan afin de fermer les écoutilles.

Et c’était la première fois que Bild utilisait cette compétence.

Contrairement à son maître Leonte, la compétence incomplète de Bild rendait impossible la restauration des joueurs à leur état normal une fois qu’il l’avait déclenchée. Mais pour l’instant, il n’était pas en mesure de prendre les choses en considération. Il devait retenir Yeon-woo autant que possible.

« Krawr ! »

« Rawr ! »

Des dizaines de joueurs se précipitèrent vers Yeon-woo. Sans leur sensibilité, ils ne faisaient que suivre l’ordre de Bild.

Pendant ce temps, Bild réussit à se relever et commence à courir dans l’autre sens afin d’obtenir l’arme qui pourrait renverser la situation.

« La pierre ! Il me faut la pierre tout de suite ! Cela suffira à le tuer !

Selon leur plan, son pouvoir aurait dû être offert à son maître, qui voulait devenir le Wushen. Mais cela n’avait pas d’importance pour Bild en ce moment. Il avait besoin de ce pouvoir tout de suite. Ce qu’il devait dire au propriétaire était une chose à laquelle il pourrait penser plus tard, une fois qu’il aurait vaincu le démon.

*Slash* *Slash*

Yeon-woo massacra les joueurs qui lui sautaient dessus comme une nuée de zombies en suivant Bild des yeux.

Partout où il allait,

C’est là que le « secret » que Leonte voulait cacher était.

Et l’endroit où Khan et Doyle devaient être emprisonnés.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button