Novel : Second Life Ranker – Chapitre 38

[Trad : SP76]

[Check : Slash]

 

Le feu dans la jungle de l’ouest commença par une petite étincelle. Cependant, les flammes prirent de l’ampleur et dévorèrent le village kobold, désormais en ruines. Le feu se propagea progressivement jusqu’à engloutir toute la jungle.

Les Gobelins et les Kobolds qui avaient perdu leur maison à cause du feu commencèrent à migrer loin de l’irrépressible brasier. De nombreux conflits se produisirent alors entre les monstres qui habitaient la région, cela les poussa à abandonner leur habitat.

La confusion se répandit dans la Section E comme un effet domino. Tout le monde devait être en état d’alerte. Aussi bien les joueurs que les monstres. 

* * *

De la fumée noire et des flammes rouges étaient visibles partout.

“Kieeek !”

“Kiek !”

L’enfer se déchaînait dans le village des Gobelins. Les flammes consumaient tout ce qui s’y trouvait. Des appels à l’aide furent entendus de partout.

« Chef ! Chef ! On est dans la mer… Kuk ! »

Un Gobelin poussa la porte, en entrant précipitamment dans la caserne, mais bientôt une hachette vola, lui fendant la tête.

« Je ne suis pas un chef. Je suis votre roi ! »

Le roi gobelin fronça les sourcils d’agacement en regardant les autres chefs.

« Vous êtes sûrs que c’était les orcs? »

« Oui. Les villages détruits, il y en a autant que mes doigts. Et les orcs, leurs corps ont été retrouvés dans tous les villages. »

Le Roi des Gobelins serra les dents.

“Ces maudits orcs. Ça ne leur suffisait pas de piétiner nos villages, ils doivent en plus y mettre le feu ?”

Plus de huit villages avaient été confirmés détruits et un nombre incalculable de Gobelins demandaient encore de l’aide.

Après enquête, ils ont découvert que les orcs étaient les responsables de la situation actuelle. Ils ont massacré des villages entiers, ils les ont incendiés en brûlant tout ce qui s’y trouvait. Ils ont même laissé un ou deux survivants s’échapper vers d’autres villages afin de les suivre et de continuer à tuer les Gobelins. Même le pire ennemi de quelqu’un ne pouvait pas être aussi cruel.

Et ils n’avaient pas déclaré la guerre et il n’y avait pas eu d’affrontements entre eux. Au contraire, ils avaient récemment fait une promesse de coopération à cause de l’augmentation du nombre d’humains.

Mais au final, ce sont les Gobelins qui ont été poignardés dans le dos. Environ un tiers de leur puissance était parti en fumée dans la nuit.

« Orcs, je ne sais pas ce que vous voulez. Mais nous, les Gobelins, n’oublierons jamais ce que vous avez fait. »

Les yeux du Roi des Gobelins luisaient d’un rouge sang.

Puis soudain, un Gobelin fit irruption.

« Monseigneur ! Monseigneur ! Les Kobolds et les Gnolls ont envoyé des messagers ! Ils nous demandent de nous venger ensemble des orcs! Ils veulent une alliance ! »

Le roi des gobelins se tourna alors vers le gobelin qui se tenait à la porte.

‘Ce n’était pas seulement nous ?’

Pendant une seconde, il sentit que quelque chose de louche se tramait, mais son doute ne dura pas longtemps. Le plus important pour l’instant était de riposter contre les orcs.

« Ouvrez la voie ! Je vais à leur rencontre ! Gobelins, nous allons tous les tuer ! »

Le Roi Gobelin bondit de son siège et se précipita vers l’endroit où se trouvaient les messagers kobolds et gnolls.

D’autres monstres vivaient également des situations similaires.

« Nous sommes comme vous ! Les orcs nous ont attaqués ! »

« Vengeons-nous ! Les orcs ont aussi tué notre roi ! Ensemble, nous devons nous venger ! »

Lorsque le Roi des Gobelins entendit leurs histoires, une pensée traversa soudainement son esprit. Il semblait que les orcs étaient devenus fous et avaient provoqué tous les monstres qui les entouraient. Si c’est le cas, les orcs ont dû attaquer non seulement les monstres des environs, mais aussi ceux de toute la région.

Le Roi Gobelin ordonna immédiatement à ses sbires de vérifier les alentours.

Et puis,

« Les autres races, elles sont comme nous ! »

« Les Trolls et les Ogres ont été blessés aussi ! Ils ont aussi demandé une alliance ! »

Et soudain, le Roi des Gobelins fut frappé par une idée.

« C’est une chance ! Une chance d’être le vrai roi de toute la forêt !

Depuis son enfance, on disait souvent qu’il avait une grande intelligence pour un Gobelin. Il savait même que quelque chose clochait dans cette situation. Mais pour l’instant, il se fichait de savoir si les orcs étaient les vrais coupables ou non. Ce qui comptait vraiment, c’était qu’il pouvait utiliser cette situation comme une opportunité. Une opportunité de rassembler les monstres en colère et de s’ériger en héros ! Il pouvait être le vrai roi de la forêt comme il l’avait rêver toute sa vie.

Et lorsqu’il entendit le rapport sur les armées d’hommes-lézards se dirigeant vers l’est, le Roi des Gobelins tapa sur la table en criant à haute voix.

« On n’a pas le temps pour ça ! Même ces lâches d’Hommes-Lézards font la guerre aux orcs ! Comment pouvons-nous simplement rester là ! Suivez-moi ! Je vais trancher la gorge du Roi des orcs ! »

Est-ce le charisme du Roi des Gobelins qui captiva les autres monstres ?

Leurs yeux commencèrent à brûler de détermination. La perte de leur maison et la colère envers les orcs les poussèrent à la folie totale.

« Suivez le Roi des Gobelins ! »

« Par vengeance ! Tuez les orcs! »

Menée par le Roi des Gobelins, une vague de monstres se mis en route. Il s’agissait d’armées composées de milliers de monstres, et elle n’avait qu’une seule destination.

Le désert de l’Est.

* * *

[Vous avez créé un conflit entre des monstres et les avez poussés à déclencher une guerre. Du Karma supplémentaire vous sera donné.]

[Vous avez acquis 1 000 Karma supplémentaires.]

[Quête instantanée / La colère des monstres]

[Résumé : Une règle non écrite parmi les monstres de la Section E veut qu’ils n’empiètent pas sur le territoire des autres. Mais cette règle vient d’être transgressée.]

[Une guerre entre les monstres a commencé. Survivez et éradiquez la source de cette guerre.]

[Récompenses :]

[1. Le titre, ‘Chasseur de monstre’]

[2. L’œil du roi des gobelins.]

[3. Le joyau pentacolore des monstres.]

[4. Karma supplémentaire.]

« Oui ! C’est exactement ce que je voulais.”

Yeon-woo souriait en regardant le Roi Gobelin prononcer son discours devant des milliers de monstres.

Le serpent d’Akasha se ranimait plus rapidement proportionnellement au nombre de monstres qu’il consommait, et actuellement, des vagues d’hommes-lézards et de monstres se dirigeaient vers les orcs. Peu importe la puissance de ce derniers, il serait impossible de les bloquer.

Le renouveau ne sera pas qu’un simplement normal. Ce pourrait être le plus grand serpent d’Akasha de toute l’histoire du tutoriel.

Maintenant les graines ont été semées. La seule chose que Yeon-woo devait faire était de rester assis jusqu’à ce que le fruit soit mûr.

C’est dommage que ça se soit transformé en quête instantanée

Il y avait plusieurs types de quêtes dans la Tour. Les quêtes principales, la tâche principale de chaque étage de la Tour. Les Quêtes Cachées, dissimulées sous forme de pièces cachées et offertes uniquement à ceux qui possédaient les bonnes qualifications. Et puis il y avait les Quêtes instantanées, qui apparaissent en raison d’une tournure soudaine des événements.

La quête instantanée est notifiée à tous les joueurs de la Section E, tout comme les quêtes principales.

Ceux qui ne savaient pas comment les choses se passaient dans le tutoriel pouvaient penser qu’on leur donnait juste plus de quêtes pour chasser des monstres.

Mais ceux qui avaient certaines informations ou connaissances pouvaient soupçonner quelque chose à propos du changement ».

Ce léger risque d’éveiller les soupçons des autres joueurs mis Yeon-woo mal à l’aise, mais il décida de ne pas s’inquiéter.

Même s’ils le savent, c’est déjà trop tard.

Il n’y avait plus rien à faire pour que les autres interviennent. La fusée avait déjà été tirée.

Que se passerait-il après ça ?

Yeon-woo regarda la marche des monstres de loin. Puis il les suivit discrètement dans leur dos.

*Swish*

* * *

Au moment où le Roi des Gobelins rassemblait les monstres.

« Je vois des joueurs inutiles ici. »

Bain se mordit la lèvre en jetant un rapide coup d’œil aux personnes qui l’entouraient. Il s’agissait des joueurs de l’équipe 1 réunis sous l’ordre de Bild.

D’autres joueurs avaient également des visages maussades.

« Et regardez qui dit ça. »

Crassus murmura d’un ton apparemment irrité.

Ils se disputaient toujours comme chien et chat à chaque fois qu’il se croisait. Bien sûr, rien de bon ne sortait de sa bouche.

Bain fronça les sourcils et se moqua de Crassus.

Crassus ri alors froidement en réponse.

« Que peux-tu faire d’autre à part me fixer ? »

« Petit connard arrogant. Tu ne sais même pas à qui tu t’en prends. »

« J’ai bien peur que si. Et on peut voir ça tout de suite si tu veux. »

Bain et Crassus émirent leur aura en se regardant l’un l’autre. L’air autour d’eux se réchauffa et le vent souffla en rafales.

Les joueurs qui les entouraient se tenaient à l’écart, les bras croisés.

Ils étaient les deux joueurs les plus talentueux de l’équipe 1. Un combat entre de tels joueurs devrait être intéressant à regarder. De plus, au moins l’un des deux serait éliminé du classement du tutorat. C’était comme faire d’une pierre deux coups.

Cependant, leur combat s’arrêta avant qu’il ne puisse commencer.

*Clap*

« Tous les deux, arrêtez de vous battre comme des enfants. Vous ne réalisez pas que nous ferions mieux d’éliminer la cible au lieu de perdre notre temps ? »

Dyke, qui endossait le rôle de  » l’adulte  » dans l’équipe 1, s’avança en tapant dans ses mains.

Bain et Crassus froncèrent les sourcils en même temps, mais aucun d’entre eux ne se plaint. Ils savaient que le point de vue de Dyke était absolument correct. Seuls les autres joueurs claquèrent la langue en signe de frustration.

Dyke dit en regardant autour de lui.

 » J’ai entendu dire que la cible se trouve près des colonies orcs, non loin d’ici. Alors débarrassons-nous de lui aussi vite que possible et retournons à nos affaires. Bien sûr, nous ne devons pas baisser la garde, car c’est lui qui a anéanti l’équipe 2. « 

Bain et les autres joueurs acquiescèrent.

« Alors mettons-nous en formation et avançons. »

« Pas maintenant ! Pas comme ça !

Son ambition la plus folle fut brisée par ces monstres.

‘Je serai « l’épée » de Cheonghwado et j’aurai toute l’armée sous mes ordres… !’

« Mourrez, humains ! »

Mais avant même qu’il ait pu terminer ses pensées, une grande hache vola juste devant son visage.

« Quand… !

*Puck*

Un de ses bras s’envola dans les airs. Du sang jaillit de son épaule.

Avant que Bain ne puisse agir, le Roi des Gobelins tenait sa hallebarde en l’air en poussant un rugissement assourdissant.

« Mort ! Mort à tous ceux qui se dressent sur notre chemin ! »

Les joueurs avancèrent en formation de combat comme Bild le leur avait appris

La relation entre eux n’était peut-être pas bonne, mais le long entraînement leur avait permis d’être bien préparés pour les batailles. Mais en même temps, leurs yeux étaient remplis d’avidité.

« Je dois être celui qui prendra sa tête, quoi qu’il arrive.”

« Même si je dois les trahir.”

« Je dois arriver au sommet d’une manière ou d’une autre. Je ne peux pas me contenter de mon rang actuel.”

Il va y avoir un combat même après avoir éliminé la cible. « Comment puis-je échapper à ces idiots ?”

Ils se sont préparés à bouger alors qu’ils rêvaient chacun de choses différentes.

C’est à ce moment

*Kung*

Un faible grondement se fit entendre.

Dyke leva la main et arrêta la marche.

« Attendez. »

« Pourquoi ? »

« Qu’est-ce qui se passe ? »

Bain et Crassus ont dû s’arrêter alors qu’ils étaient sur le point de s’élancer. Ils regardèrent Dyke en fronçant les sourcils.

Dyke fronça les sourcils.

« Tu n’as pas entendu ? »

Bain était sur le point de lui hurler dessus, mais soudain, un autre grondement retentit à ses oreilles.

*Kung* *Kung*

Quelque chose résonnait définitivement.

« Le sol ? »

Ils restèrent perplexes sur place.

Qu’est-ce qui faisait trembler la terre à ce point ?

Puis Crassus, celui qui avait les sens les plus aiguisés de l’équipe 1, se tourna soudainement vers l’ouest.

« Dyke, regarde par là ! »

Lorsque Bain, Dyke et le reste des membres tournèrent les yeux vers la direction qu’il avait indiquée, l’expression de leur visage se figea.

*Kung* *Kung*

*Creak* *Kuung*

Il y avait un énorme « raz-de-marée » qui balayait la forêt en direction du terrain vague. C’était une vague de monstres.

Leur nombre était d’au moins des dizaines de milliers, même selon une estimation approximative. On aurait dit que tous les monstres de la Section E s’étaient précipités.

« Th, c’est ridicule… »

Aucun d’entre eux n’avait jamais vu quelque chose comme ça avant, ou même entendu parler de ça. En particulier, la vue de monstres comme les Gobelins, les Ogres et les Trolls qui ne pouvaient pas s’entendre ensemble marchant comme une seule armée leur donnait des frissons sur tout le corps.

« Dyke ! »

Crassus se tourna rapidement vers Dyke.

Dyke serra les dents.

Peu importe à quel point ils étaient excellents en tant que joueurs, une telle quantité de monstres les piétinerait facilement.

« Re, retraite ! »

Au cri de Dyke, les joueurs de l’équipe 1 commencèrent à fuir désespérément.

Cependant,

« Dégagez de mon chemin ! Humains ! Si vous vous mettez en travers de mon chemin, vous mourrez ! »

« Mourrez, humains ! »

Pour les monstres, les humains devant eux n’étaient rien de plus qu’un simple obstacle leur barrant la route.

Les hachettes volaient de toutes les directions, et les dards empoisonnés se déversaient comme une pluie.

*Swish*

« Kuaak ! »

« Aak ! »

Les joueurs touchés par les attaques tombèrent au sol les uns après les autres. Bientôt, des Ogres et des Trolls en colère les chargèrent.

*Puck*

Les joueurs se firent anéantir en quelques secondes avant même d’avoir pu résister.

Dyke fut écrasé sous des nuées de monstres. Les membres de Crassus se firent arracher et disparurent dans la bouche d’un Ogre.

“Krrr…”

“Kieeek !”

Les monstres se précipitèrent vers leurs prochaines cibles.

En un instant, les joueurs de l’équipe 1 avaient été emportés par le raz-de-marée nommé Vague de Monstre.

« Espèce de merde ! »

Bain était aigri par le fait d’avoir dû fuir de simples monstres, il se retourna donc vers eux et tenta de se battre. Cependant, peu importe à quel point il essayait, les monstres affluaient sans arrêt. Même s’il maniait son épée ou utilisait ses compétences, cela ne faisait aucune différence. Il était sur le point de perdre la vie.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button